NBA : des primes pour Diaw s’il ne grossit pas

Le capitaine de l'équipe de France Boris Diaw lors d'une conférence de presse à Pau, le 4 août 2014. [Gaizka Iroz / AFP]

Le basketteur français Boris Diaw, qui joue chez les San Antonio Spurs, a vu une clause spéciale rajoutée à son contrat. S’il ne grossit pas, il touchera des primes. 

 

Boris Diaw est en léger surpoids, mais il s’en moque. Peut-être plus pour très longtemps. La direction du club de San Antonio où il évolue en NBA vient en effet d’ajouter une clause spéciale à son contrat. S'il parvient à maintenir son poids de 115 kg au cours de la saison, il touchera des bonus financiers non-négligeables à l'occasion de chek-ups réguliers.

150.000 dollars le 25 octobre, 150.000 dollars le premier mardi qui suivra les All Stars Games et 200.00 dollars le 1er avril. "Babac" pourra donc toucher jusqu'à 500.000 dollars supplémentaires s’il reste sous la barre des 115 kg. De quoi le motiver pour garder la ligne.

 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles