NBA : mais qui peut arrêter Stephen Curry ?

Stephen Curry a inscrit 36 points lors du match 7 contre Oklahoma City.[Visual/ Icon Sport]

On craignait pour lui en début de playoffs après sa blessure au genou il y a un mois, mais Stephen Curry est bien revenu à son meilleur niveau. 

Elu MVP de la saison régulière à l’unanimité, Stephen Curry, le meneur de jeu de Golden State l’a notamment prouvé lors de la finale de conférence Ouest en sortant son équipe d’une situation très difficile. Menés 3-1 par Oklahoma City, les Warriors ont enchaîné trois victoires consécutives, dont la dernière dans la nuit de lundi à mardi (96-88) pour s’offrir une deuxième finale NBA contre Cleveland. 

A lire aussi : Tout savoir sur Stephen Curry, la star des Golden State Warriors

Et ce renversement, la franchise d’Oakland le doit en partie à un Curry hors norme comme bien souvent cette saison. Preuve de son génie, «Baby Face», qui a inscrit 36 points lors du match 7,  a amélioré le record du plus grand nombre de paniers à trois points réussis dans une série des play-offs (32). «Je savais que Steph ferait un grand match. Il s’est senti mieux physiquement lors des deux derniers matchs et on a vu qui il était», s’est réjoui son entraîneur Steve Kerr, qui comptera forcément sur lui pour l’emmener vers un nouveau titre NBA .

Mais attention aux Cavs revanchards. Battus l’an dernier (4-2), ils ont fait forte impression en play-offs, avec seulement deux défaites et quatorze matchs. Et contrairement à l’an passé, LeBron James pourra cette foi-ci compter sur Kyrie Irving et Kevin Love, absents sur blessure en 2015. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles