Manga : un "nettoyeur" de la centrale nucléaire raconte l'après Fukushima

Un reportage sous forme BD dans la centrale 1F. [© Kazuto Tatsuta/Kodansha Ltd.]

Cinq ans après la catastrophe de Fukushima, la vie continue mais à quel prix ? Alors que le Japon est actuellement en pleine commémoration, les éditions Kana publient en France le manga "Au cœur de Fukushima". Un document étonnant où un travailleur chargé de la décontamination de la centrale 1F a pris son crayon pour partager son quotidien.

Kazuto Tatsuta (un pseudonyme), l'auteur de ce nouvel ouvrage, présente en effet la particularité d'être l'acteur principal de son histoire singulière. Ce mangaka de formation, habitué des petits boulots pour exercer son art, avait choisi au lendemain de la catastrophe, le 11 mars 2011, de se rendre utile en proposant ses services pour nettoyer le site. Embauché par la société Tepco, il se glisse tous les jours dès juin 2012 et durant plusieurs mois dans ses combinaisons Tyvek pour travailler au milieu des radiations.

capture_decran_2016-03-13_a_15.11.18.png

© Kazuto Tatsuta/Kodansha Ltd.

Véritable plongée dans l'univers des ouvriers du nucléaire, "Au cœur de Fukushima", vendu à plus de 350 000 exemplaires au Japon, s'apprécie comme une "bd-reportage" précieuse pour observer et comprendre la vie méconnue de ce personnel courageux.

A lire aussi : Où en est le Japon cinq ans après Fukushima ?

Kazuto y témoigne avec force détails des conditions de travail très strictes dans lesquelles il évolue avec ses collègues. Sans dénoncer personne, mais en prenant soin d'ancrer son récit dans la dure réalité, il s'applique à démystifier, planches après planches, leur tâche saluée par le pays tout entier, sans que personne ne connaisse réellement la nature de leur fonction. Car nettoyer une centrale ravagée par une catastrophe d'une ampleur rarissime se révèle être plus "banal" qu'il n'y paraît, sauf qu'on y risque sa vie chaque jour.

Tantôt grave, tantôt joyeux, "Au cœur de Fukushima" témoigne du petit monde qui fourmille et gravite plus ou moins près des radiations. S'il n'est pas servi par un style graphique très léché, on se plaît à trouver une certaine justesse et surtout un point de vue inédit sur cette catastrophe où de nombreuses zones d'ombre subsistent encore cinq ans plus tard.

"Au cœur de Fukushima", de Kazuto Tatsuta, éd. Kana, récit en trois tomes, tome 1 disponible.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles