Le canular de Nicolas Bedos sur sa liaison avec Trierweiler fait le buzz

Nicolas Bedos. Nicolas Bedos. [ARCHIVES AFP]

Mercredi 8 octobre, lors de l'émission de France 2 "Un soir à la Tour Eiffel", Nicolas Bedos a prétendu, avec la complicité de la présentatrice Alexandra Sublet, avoir écrit un livre sur sa relation cachée avec Valérie Trierweiler alors qu'elle était encore Première dame. Un canular, révélé en fin d'émission, qui a enflammé les réseaux sociaux.

 

L'émission "Un soir à la Tour Eiffel", présentée par Alexandra Sublet a créé un incroyable buzz mercredi soir. Invité de ce nouveau rendez-vous de France 2, Nicolas Bedos a "confessé" avoir entretenu une liaison de 17 mois avec Valérie Trierweiler lorsqu'elle était encore en couple avec François Hollande. Avant de révéler en fin d'émission qu'il s'agissait d'un canular.

Avec la complicité d'Alexandra Sublet et du chroniqueur Nicolas Rey, Nicolas Bedos a ainsi présenté son nouveau roman à paraître intitulé "Les Serments déchirés".

Pendant plusieurs minutes, l'humoriste répond très sérieusement aux questions et commentaires de la présentatrice. Et Alexandra Sublet n'hésite pas lire des extraits du livre.

 

"Une grosse connerie"

A la fin de l'émission, Alexandra Sublet et Nicolas Bedos révèlent finalement qu'il s'agit d'un canular. "C'est une grosse connerie", affirme alors l'humoriste, un large sourire aux lèvres.

Plus sérieusement, Nicolas Bedos explique avoir organisé cette supercherie pour dénoncer la "peopolisation de la vie politique que certains nous imposent, ce mélange de totale bouillabaisse entre privé et public, entre le glauque et l'intime".

Et de conclure : "Evidemment, je n'ai pas écrit ce livre. Je n'ai jamais eu d'aventure avec Valérie Trierweiler".

 

 

 

Twitter s'enflamme

Rapidement, les réseaux sociaux se sont emparés de l'affaire. Au point de placer le hashtag de l'émission #USTE en tête des trendings topics (TT) mercredi soir.

Si certains internautes ont très vite compris qu'il s'agissait d'un "fake", d'autres y ont cru.

 

Cette supercherie aura également permis à l'émission d'enregistrer une belle audience. Selon Le Point, "Un soir à la Tour Eiffel" a réuni un peu plus d'un million de téléspectateurs, soit 9,1% de part de marché. La semaine dernière, l'émission avait été regardée par 805.000 personnes. 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles