Belgique : une affiche sexiste fait polémique

L'organisation du tour a tweeté l'affiche le 23 février dernier. "La nouvelle campagne est ici! Qui 'pincera' à Harelbeke?[Capture d'écran Twitter]

Une affiche annonçant le prochain Grand Prix cycliste de l’E3 fait polémique en Belgique. Elle représente une main masculine s'approchant dangereusement d'un fessier féminin. 

 

Une hôtesse de dos, la jupe relevée. Une main de cycliste se rapprochant des fesses simplement couvertes d'une culotte. Et une question : "Qui pincera ?".

Cette image fait référence à un épisode remontant à 2013, lorsque Peter Sagan avait fait mine de pincer les fesses d’une hôtesse sur le podium de la victoire. Le cycliste slovaque s’était ensuite excusé en public.

L'allusion est claire. Qui, le 27 mars prochain, montera sur le podium, vainqueur du Grand Prix de l'E3, et aura à son tour le "privilège" de tenter d pincer les fesses de l'hotesse ? Or cette blague belge n'est pas du goût de tout le monde. Sept plaintes ont été déposées.

 

Une "campagne promotionnelle sexiste"

L’Institut pour l’égalité des femmes et des hommes a annoncé dans un communiqué avoir "mis en demeure les organisateurs de la course pour leur campagne promotionnelle sexiste".

L’Institut affirme que la campagne publicitaire est une "violation de la loi anti-discrimination". Il rappelle aussi que cette loi interdit "tout comportement indésirablehostileoffensant ou humiliant lié au sexe". Les organisateurs ont été invités à arrêter la campagne et à retirer les affiches polémiques. L’affiche a été largement critiquée sur Twitter. L'occasion de rappeler des incidents douteux antérieurs.

 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles