"Toute la vie" : la réponse de Jean-Jacques Goldman

Jean-Jacques Goldman le 21 septembre 2013 à Marseille lors d'une manifestation de soutien aux Français otages dans le monde.[Bertrand Langlois / AFP/Archives]

Une polémique bat son plein autour de la chanson des Enfoirés "Toute la vie" pour les Restos du coeur. Parrain des restos et compositeur de la chanson, Jean-Jacques Goldman répond par un communiqué aux attaques sur le titre taxé "d'anti-jeunes".

 

"Toute la vie", la chanson qui fait polémique. Les critiques pleuvent, sur le côté "anti-jeunes", paternaliste" de la nouvelle chanson des Enfoirés. Jacques Attali, en autres, s'indigne contre la chanson de Goldman.

 

 

S'il s'agit d'une maladresse peut-être, il est difficile de taxer Jean-Jacques Goldman de provocateur. La personnalité préférée des Français, impliquée discrètement auprès de handicapés à Marseille, s'investit corps et âmes pour les Restos.

Touché par les critiques, Jean-Jacques Goldman s'est fendu d'un communiqué sur le site des Restos.

Dans le communiqué, le chanteur explique : "C'est une chanson dans laquelle des adolescents reprochent aux générations qui les ont précédés l'état du monde qu'ils leur laissent : pollution, chômage, violence, dette, misère (c'est un sujet qui n'est pas si fréquent...).

Les Enfoirés jouent le rôle des adultes qui leur répondent comme trop souvent : en se dédouanant et avec mauvaise foi, mais en espérant qu'ils feront mieux.

Le fait que la jeunesse nous demande des comptes me semble la moindre des choses.

Le fait que la chanson se termine en faisant confiance à l'avenir aussi".

Pour rappel, voici le clip de Toute la vie.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles