Découvrez la sélection du Festival de Cannes 2015

Le logo du festival de Cannes [LOIC VENANCE / AFP]

La sélection du 68e Festival de Cannes, qui aura lieu du 13 au 24 mai prochain, a été annoncée. Finalisée à 90%, celle-ci sera complétée dans les jours qui viennent.

 

Qui succèdera à "Winter Sleep", de Nuri Bilge Ceylan, Palme d'or 2014 ? Les organisateurs du Festival de Cannes, plus grand rendez-vous mondial du cinéma, ont levé le voile il y a un mois sur la sélection officielle, dont le jury sera présidé par le duo de cinéastes américains Joel et Ethan Coen. Le délégué général du Festival, Thierry Frémaux a annoncé une sélection "belle, nouvelle et qui prend des risques". Que faut-il retenir de cette sélection, la première sous la houlette du nouveau président du Festival Pierre Lescure?

 

Des chiffres et des tendances :

1854 films ont été visionnés, le numérique apportant chaque année une masse plus importante de films soumis. Il y a cinq ans, par exemple, 1500 films avaient été envoyés au comité. Huit premiers films concourront pour la Caméra d'or. La Corée, le Mexique et la Roumanie sont les territoires qui, cette année, ont fait preuve d'une belle vitalité pour le septième art. 

 

Un film d'ouverture à contre-courant :

Traditionnellement, le film d'ouverture du Festival fait la part belle au glamour. On pourra citer notamment la présence de films comme "Gatsby, le magnifique" en 2013 ou "Grace de Monaco" de Olivier Dahan avec Nicole Kidman l'année dernière. Cette année, le rideau du grand raout du cinéma s'ouvrira avec "La tête haute" d'Emmanuelle Bercot, un drame social. La réalisatrice sera d'ailleurs célébrée une deuxième fois au cours de cette quinzaine cannoise puisqu'on la retrouvera en tant qu'actrice dans un film de Maïwenn également en compétition.

 

Pas tant d'habitués que ça :

Si les noms de Gus Van Sant, Matteo Garrone, Paolo Sorrentino, Jia Zhang-Ke, Hou Hsiao Hsien, Todd Haynes ne sont pas inconnus des festivaliers, les habitués ne sont pas légions cette année. Selon Thierry Frémaux, ils auraient été peu nombreux à soumettre leur travail par rapport aux années précédentes. Hors compétition, on notera la présence de Woody Allen, avec "Irrational Man", toujours opposé à une course à la Palme d'or.

 

Des Français pas aussi nombreux qu'ils auraient pu l'être :

Quatre réalisateurs français ont été retenus en compétition : Jacques Audiard, Maïwenn, Valérie Donzelli et Stéphane Brizé. Le film "Trois souvenirs de ma jeunesse" d'Arnaud Desplechin, qui doit sortir sur les écrans le 20 mai, n'a pas été retenu. Samuel Benchetrit sera présent en Séances Spéciales avec son film "Asphalte".

 

Les films en compétition :

- "Dheepan" de Jacques Audiard

- "La Loi du marché" de Stéphane Brizé

- "Marguerite et Julien" de Valérie Donzelli

- "The Tale of Tales" Matteo Garrone

- "Carol" de Todd Haynes avec Cate Blanchett et Rooney Mara

-  "The Assassin" de Hou Hsiao Hsien

- "Mountains May Depart" de Jia Zhangke

- "Notre petite sœur" de Hirokazu Kore-eda

- "Macbeth" de Justin Kurzel avec Michael Fassbender et Marion Cotillard

- "The Lobster" de Yorgos Lanthimos

- "Mon Roi" de Maïwenn

- "Mia Madre" de Nanni Moretti, Palme d'or en 2001 pour "La Chambre du fils"

- "Le fils de Saul" de Laszlo Nemes

- "La Jeunesse" de Paolo Sorrentino

- "Louder than bombs" de Joachim Trier

- "The sea of trees" de Gus van Sant, Palme d'or en 2004 pour "Elephant"

- "Sicario" de Denis Villeneuve

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles