Quentin Tarantino dit non au streaming et continue sa collection de VHS

Le numérique ne passera pas par Quentin Tarantino [Leon Neal / AFP/Archives]

Le streaming ? Très peu pour Quentin Tarantino. Dans le livre de Tom Roston «I Lost I At The Video Store», le réalisateur déclare la guerre à Netflix et son amour pour les cassettes et les DVD.

 

A l'heure où le service de vidéo en ligne comptabilise des dizaines de millions d'abonnés, le père de «Pulp Fiction» revendique son côté old-school. «Je ne suis pas du tout excité par le streaming. Je ne peux pas regarder un film sur un ordinateur portable», avoue-t-il à l'auteur, affirmant avoir besoin d'un objet «tangible» comme support.

Une collection de 8 000 cassettes et DVD

Le réalisateur compte ainsi dans ses étagères pas moins de 8 000 cassettes et DVD, rachetés à une ancienne boutique où il avait travaillé plus jeune. Une collection qu'il compte bien agrandir. Car Quentin Tarantino n'a pas remisé son vieux magnétoscope, et n'hésite pas conserver en VHS les bons films qui passent à la télévision.

Dans ces lignes, le cinéaste pleure également la fin des projections en 35mm, et compare les séances de cinéma en numérique à de la télévision en public. Quant aux films regardés sur l'écran d'un smartphone, il s'agit de «la chose la plus dépressive» qu'il n'ait jamais entendu de sa vie. 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles