Gants moto : comment bien choisir ?

[DR]

À moto, les mains sont en charge des commandes de frein avant, d’embrayage et d’accélérateur. Elles dirigent votre deux roues et... amortissent les chocs en cas de chute. Rouler avec une bonne paire de gants homologués, c’est donc rouler dans les meilleures conditions possibles. Bien choisir ses gants, c’est aussi rouler sereinement, quelle que soit la saison.

Publi-rédactionnel

Quels critères pour choisir vos gants ?

Les critères de choix pour une paire de gants moto sont : le bon type, la bonne taille, une matière adéquate et des caractéristiques correspondant au besoin et à la saison. Contrairement aux vêtements moto, on ne peut pas ajouter ou enlever de couche dédiée à adapter ses gants au besoin ponctuel (sauf sous gants). Il faudra donc choisir le meilleur compromis en fonction de votre utilisation, de la saison, et disposer de plusieurs paires «spécialisées».

Il existe cela dit une multitude de formes de gants moto que vous pouvez retrouver sur Motoshopping.com (urbain, GT, sport, etc.), réparties en cinq grandes familles : été, mi-saison, hiver, chauffants et une catégorie à part : les gants piste.

L’homologation d’un gant moto : obligatoire !

Le gant est un équipement de sécurité obligatoire en France pour les conducteurs comme pour les passagers. Toute paire doit être homologuée CE et comporter les étiquettes en attestant. Leur absence expose à une amende de classe 3 (68 € et perte d’1 point de permis). Depuis le 20 novembre 2019, la norme en place est la EN 13594. Elle teste la résistance à l’abrasion, à l’éclatement, au déchirement, à l’impact et à la perforation. Un gant homologué affiche ensuite un niveau de protection allant de 1 à 2. Une mention KP est ajoutée s’ils disposent d’une protection supplémentaire - non obligatoire - des articulations du dos de la main.

Quelle taille de gants choisir ?

Mesurez votre main la plus forte. Il existe deux méthodes.

- Méthode 1. Poing fermé, enserrez un mètre de couturière. Relevez la circonférence aux articulations de la paume.

- Méthode 2. Mesurez la largeur de votre main (A). Mesurez la longueur de votre majeur (B). Additionnez les deux, puis divisez par deux. Soit (A+B)/2. Le chiffre obtenu correspond à la taille exprimée numériquement.

Reportez-vous à un tableau de correspondance entre la taille en centimètres et la taille exprimée en chiffre (de 5 à 14) ou en lettres (de 2XS à 4XL). Attention, des gants trop serrés ou trop larges nuiraient à la liberté de mouvement et/ou au confort. Femme, homme et enfant ont des tableaux et des modèles spécifiques.

Quelles sont les familles de gants moto ?

Le gant d’été est léger et ventilé. Le gant mi-saison bénéficie d’une doublure plus ou moins chaude. il peut comporter un insert étanche à la pluie, mais respirant. Le gant hiver est plus épais, plus résistant au froid et plus chaud. Le gant chauffant, lui, est doté d’un système de chauffe alimenté par la batterie de la moto ou par de petites batteries autonomes. Enfin, le gant piste offre le meilleur niveau de protection, le meilleur ressenti des commandes et la meilleure mobilité des doigts.

Entre cuir et textile, lequel choisir ? La souplesse et la résistance du cuir, son confort naturel et son toucher unique s’opposent à la technicité, l’élasticité et la légèreté des matériaux textiles, qui respire et s’ajustent mieux à la main. La meilleure solution ? Le gant mixte !

Quel budget ? Comptez entre 30 € (été) et plus de 200 € (chauffants) pour une bonne paire de gants moto. Et n’oubliez pas : plus vous les utilisez, plus les gants s’usent...

À suivre aussi

Publi-rédactionnel Pourquoi la SCPI est-elle devenue le placement retraite chouchou des Français ?
Publi-rédactionnel Assurance auto : les atouts de la souscription en ligne immédiate
Publi-rédactionnel Matelas en ligne : un marché en pleine croissance ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles