F1 : Ferrari et Vettel ambitieux en Malaisie

Sebastian Vettel nourrit de sérieuses ambitions pour le GP de Malaisie au volant de sa Ferrari.[PAUL CROCK / AFP]

Après sa prometteuse troisième place en Australie, Sebastian Vettel nourrit de sérieuses ambitions au volant de sa Ferrari ce week-end au Grand Prix de Malaisie. Et la pluie annoncée sur le tracé de Sepang pourrait permettre au pilote allemand de contrarier la domination de Mercedes.

 

Ferrari mène la chasse. Derrière l’hégémonie de Mercedes, seule la Scuderia semble être en mesure de suivre la cadence imprimée par les Flèches d’Argent en ce début de saison de F1, même si Sebastian Vettel, sur la troisième marche du podium à Melbourne, a accusé un retard de plus de trente secondes sur Lewis Hamilton à l’arrivée en Australie.

Un écart que l’écurie au cheval cabré va tenter de réduire, ce week-end, au Grand Prix de Malaisie. «Notre objectif est de confirmer notre position en Australie, mais aussi d’attaquer pour être plus proche de Mercedes et, avec les conditions, on peut y arriver, une victoire est toujours possible», a affirmé le pilote allemand.

 

Un allié venu du ciel ?

Et le quadruple champion du monde pourrait avoir un allié venu du ciel, puisque la pluie annoncée en qualifications et pendant la course pourrait bouleverser la hiérarchie établie. Mais si Ferrari s’imagine jouer les premiers rôles sur le tracé de Sepang, elle n’oublie pas de regarder dans ses rétroviseurs.

«Ce sera sûrement très serré entre nous et Williams, mais également Red Bull, a prévenu Vettel. Ce n’est qu’une question de temps avant qu’ils reviennent en force.» Suffisamment pour se mêler à la bagarre et concurrencer Mercedes ?

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles