L’école de Luc Besson ouvre bientôt à Saint-Denis

la Cité du Cinéma de Saint-Denis. [© Laurent Desmoulins]

Entièrement pensée et créée par le réalisateur Luc Besson, l’Ecole de la cité ouvrira ses portes à la rentrée prochaine. 

Installée au cœur de la Cité du cinéma à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), cet établissement d’un genre nouveau, destiné à former à tous les métiers du septième art, accueillera chaque année soixante élèves.

L’idée est née d’un triste constat : la France manque cruellement de scénaristes.

Il faut y voir aussi l’envie de donner aux jeunes qui n’ont pas forcément d’atomes crochus avec les filières classiques, ou qui n’ont pas les moyens pour aller dans des écoles payantes, une chance d’être formé. «Luc est quelqu’un qui n’a pas eu son bac et qui n’a pas pu aller dans les écoles quand il a voulu faire du cinéma. Il s’est fait tout seul», explique Isabelle Agid, vice-présidente de l’établissement. L’école sélectionnera donc ses élèves sur les seuls critères de la motivation et de la créativité. «Ni barrière de diplôme, ni d’argent pour cette institution gratuite et ouverte aux 18-25 ans», souligne-t-elle.

Au cœur de l’action

Dispensé par des professionnels de la télévision et du cinéma qui, pour une bonne partie ont également déjà été professeurs dans d’autres établissements, l’enseignement formera les étudiants en deux ans. Ils auront le choix entre deux cursus, réalisateur et auteur-scénariste. Un programme de masters class complétera les différents cours. Des person¬nalités du secteur, venues des quatre coins du monde, interviendront au sein de l’école, permettant aux élèves d’être directement confrontés aux diverses cultu¬res cinématographi¬ques qui existent à l’heure actuelle. L’autre atout considérable de l’établissement : sa situation géographique.

Intégrée au sein de la Cité du cinéma, complexe cinématographique en construction depuis près d’une décennie et appelé à devenir un «Hollywood» parisien, l’école pourra mettre en place des passerelles multiples entre les étudiants, les personnes et les entreprises qui seront amenées à y travailler.

Ainsi, les élèves seront confrontés à la réalité du métier. «Cela leur permettra d’être tout de suite au contact d’un réseau de professionnels de très haut niveau», conclut Isabelle Agid avec enthousiasme.

 

Ecole de la cité, Cité du cinéma, 20, rue Ampère, Saint-Denis. 

 

Vous aimerez aussi

Interview Philippe Lacheau : "On est une grande bande de potes"
ciné Need for Speed, vengeance sur la route
ciné Quand le mariage dynamite les préjugés

Ailleurs sur le web

Derniers articles