Susan Boyle, de la chrysalide au papillon

Susan Boyle en 2013[CC/Wasforgas]

Une voix d’ange, un look improbable : ainsi apparaissait Susan Boyle, en avril 2009. Révélée par l’émission «Britain’s Got Talent», la chanteuse a depuis sorti quatre albums. Récit de cette incroyable ascension et de la naissance d’un phénomène planétaire.

 

Archive – Article publié le lundi 23 novembre 2009

 

Ce 11 avril 2009, l’apparition de cette femme au physique non stéréotypé provoque moqueries et railleries de la part du public et du jury. Mais dès les premières notes, Susan Boyle laisse tout le monde pantois par la qualité de son interprétation. Sa version de « I Dreamed A Dream » reçoit une ovation et un tonnerre d’applaudissements. Le phénomène Susan Boyle est lancé et dépasse rapidement les frontières britanniques. Au bout d’une semaine, plus de 40 millions d’internautes ont visionné sa performance. Ce chiffre s’élève à plus de 100 millions quelques jours plus tard et atteint le record de 280 millions fin mai. Invitée sur tous les plateaux télé, à la une de tous les magazines, Susan Boyle intrigue par son look assumé de vieille fille, détonnant sur sa voix exceptionnelle.

 

Vidéo : Susan Boyle lors de son passage à Britains Got Talent

 

 

Aux antipodes des canons de beauté du moment, elle incarne la simplicité et devient l’icône des femmes ordinaires, ignorées par le star system. Avec son côté Madame Tout-le-monde, Susan Boyle met le public dans la poche. Quasi assurée de remporter la finale du show britannique, l’Ecossaise se fait pourtant coiffer sur le poteau par le groupe Diversity. Mais cette défaite n’entachera pas le succès déjà planétaire de Susan Boyle. Une célébrité soudaine, que la nouvelle star aura du mal à gérer. Entre le stress, la déception, et un anonymat aux oubliettes, les coups de fatigues et les crises de nerfs se multiplient. Fin mai, elle est d’ailleurs hospitalisée et transportée en urgence dans une clinique psychiatrique. Il faut dire que la nouvelle vie de la chanteuse est en rupture totale avec son passé.

 

Vidéo : Concert de Susan Boyle

 

 

Une vie solitaire

Avant de sortir de l’obscurité, la vie de Susan Boyle était bien loin de ressembler à un conte de fées. Née en 1961 à Blackburn, dans l’une des régions les plus pauvres d’Ecosse, Susan Boyle est la cadette d’une fratrie de neuf enfants. Elle vit une enfance traumatisante. La chanteuse a expliqué récemment avoir eu de grandes difficultés d’apprentissage, ce qui lui valait des coups de la part de ses professeurs, mais également les mots cruels de ses camarades de classe.

L’âge adulte n’arrangera pas les choses. Au chômage avant l’émission, la quadragénaire vit seule avec son chat Pebbles. Celle qui a confessé n’avoir jamais embrassé un homme de sa vie était pourtant à deux doigts de se marier avant que son fiancé ne la quitte au dernier moment sans explication. Malgré son lot de misères, Susan Boyle garde l’espoir de concrétiser son rêve de devenir chanteuse.

Un rêve qu’elle nourrit depuis l’âge de 12 ans. Il faudra pourtant attendre trente-cinq ans pour que soit découverte cette voix d’ange. Pour Susan Boyle, le conte débute enfin.

 

Une comédie musicale sur la vie de Susan Boyle

Céline Dion, tout pour le show

Avec « Gentlman », Psy écrase Susan Boyle sur Youtube

 

À suivre aussi

portraits Qui est Steeve Briois, le maire FN d’Hénin-Beaumont ?
vol Qui sont les pilotes du Boeing 777 disparu ?
portraits Qui est Dakota Johnson, l'actrice de "50 Shades of Grey" ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles