Rio 2016 : tout savoir sur Pauline Ferrand-Prevot

Pauline Ferrand Prevot lors de sa victoire aux championnats du monde sur route, en 2014. Pauline Ferrand Prevot lors de sa victoire aux championnats du monde sur route, en 2014.[MIGUEL RIOPA / AFP]

La triple championne du monde de cyclisme Pauline Ferrand-Prévot va concourir à Rio dans deux disciplines : cyclisme sur route et VTT. 

Un double qui ne fait pas peur à cette sportive polyvalente, qui trouve son équilibre dans la diversification. Car entre cyclo-cross, route et VTT, Pauline Ferrand-Prévot n'a jamais voulu choisir. Une détermination qui l'a même conduite à changer d'entraineur en 2013, alors que son coach Gérard Brocks voulait la forcer à se spécialiser. 

A lire aussi : Toutes les chances de médailles de la France aux JO de Rio 2016

Et elle n'a pas à regretter son choix : en septembre 2014, elle gagnait le championnat du monde sur route à Ponferrada, en Espagne, devenant ainsi la première Française à remporter ce titre depuis Jeannie Longo en 1995. Avant de rafler dans la foulée, en 2015, les podiums mondiaux de cyclo-cross et de VTT.

Pauline Ferrand-Prévot est devenue, à 23 ans, la première cycliste de l'histoire à détenir simultanément un titre mondial sur trois disciplines différentes. Une consécration pour celle qui avait déjà obtenu 24 titres de championne de France et trois titres de championne de monde junior, toutes disciplines confondues. 

A lire aussi : Mondiaux de VTT : Ferrand-Prévot entre dans l'histoire

Cette saison 2016 a été plus difficile pour la jeune femme, pénalisée par plusieurs blessures, notamment une sciatique. Le 2 juillet, elle a perdu son titre de championne du monde de VTT après une mauvaise chute pendant la course, en République tchèque. Blessée au visage, elle a réagi avec humour sur Twitter, se disant "prête pour Halloween". 

Cette récente baisse de régime ne l'a pas empêchée de se qualifier pour Rio où elle compte bien remporter un titre olympique, le seul qui manque à sa carrière. De nouveau entrainée par Gérard Brocks, elle croit en ses chances. Elle pourra compter au sein de l'équipe cycliste sur le soutien de Julien Absalon, déjà double champion olympique et également sélectionné, avec qui elle partage sa vie à Fréjus, dans le Var. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles