Charlie Hebdo

Charlie Hebdo, un mois après les attentats

Un mois jour pour jour après l'attentat qui a frappé Charlie Hebdo, le quartier qui abritait la rédaction garde encore des stigmates. [A.CARRE / Direct Matin]
De nombreux crayons, panneaux, dessins, bougies et fleurs sont déposés près du 10 rue Nicolas Appert.[A.CARRE / Direct Matin ]
Quelques passants, parisiens et touristes, se recueillent en silence pendant de longues minutes. [A.CARRE / Direct Matin]
Les mémoires des victimes des attentats de Montrouge et de Porte de Vincennes sont aussi honorées. [A.CARRE / Direct Matin]
Des mots et pensées qui proviennent du monde entier sont placardés. [A.CARRE / Direct Matin]
L'immeuble où travaillaient les journalistes de Charlie Hebdo est toujours sous surveillance policière. [A.CARRE / Direct Matin]
Un peu plus loin, boulevard Richard Lenoir, une grille et un bout de trottoir sont devenus un lieu de commémoration. [A.CARRE / Direct Matin]
Collé sur le bitume, le nom d'une des victimes de la prise d'otages de l'HyperCasher [A.CARRE / Direct Matin]
Le passage de plusieurs rassemblements en mémoire aux victimes est toujours visible place de la République. [A.CARRE / Direct Matin]
Le bras d'une des statues du monument à la République est toujours muni d'un crayon. [A.CARRE / Direct Matin]