Personnalités

Ils ont réussi sans le bac

Fabrice Luchini a arrêté les études à 13 ans pour devenir apprenti coiffeur dans un salon de l’avenue Montaigne, avant d’être repéré par le réalisateur Philippe Labro à 18 ans. [Emmanuel Dunand / AFP]
L’acteur Gérard Depardieu a quitté l’école à l’âge de 13 ans et enchaîne les petits boulots avant de se rendre à Paris pour suivre des cours de comédie. [Anne-Christine Poujoulat / AFP]
François Pinault, l’ancien président du groupe Kering (anciennement Pinault-Printemps-Redoute), témoigne d’un certain mépris pour les diplômes. D’ailleurs, il a quitté l’école à 16 ans, deux ans avant son bac. [Martin Bureau / AFP/Archives]
Zinédine Zidane a intégré l’AS Cannes à 15 ans avant d’entamer sa carrière professionnel à 16 ans, lui laissant peu d’occasions d’aller en cours… [Marco Bertorello / AFP]
Michel Drucker a quitté le domicile familial à 17 ans, sans avoir passé le bac, malgré une famille où l’excellence dans les études est de rigueur. [Charly Triballeau / AFP]
Le maire de Nice Christian Estrosi a abandonné le lycée avant de passer son bac afin de se consacrer à une carrière de pilote de moto, ce qui lui vaudra le surnom de "motodidacte". [Stéphane de Sakutin / AFP]
Inscrit en BEP Force de vente, Jamel Debbouze n’a jamais décroché son diplôme puisqu’il n’est pas allé au bout de sa formation. [Kenzo Tribouillard / AFP]
Diam’s a renoncé à ses études pour se consacrer pleinement au rap. Elle a arrêté le lycée à la fin de son année de première. [Xavier Leoty / AFP]
Le célèbre styliste Jean-Paul Gaultier a été embauché à 18 ans par le couturier Pierre Cardin. C’est donc sans baccalauréat que l’homme à la marinière a débuté sa carrière. [Patrick Kovarik / AFP]
Omar Sy non plus n’a pas son bac. Un mois avant le fameux examen, il est invité au Festival de Cannes pour le Cinéma de Jamel. Il décide alors de tout plaquer pour lancer sa carrière avec Fred Testot. [Patrick Kovarik / AFP]
George Brassens n’était pas un élève très studieux. Une des plus belles plumes de la chanson française a quitté l’école avant d’obtenir son diplôme. [AFP / ARCHIVES]
Si André Malraux abandonne ses études secondaires à 17 ans, cela ne l’empêche pas de devenir ministre de la Culture, Prix Goncourt et d’entrer au Panthéon. [UPI / AFP]
Emile Zola a été recalé deux fois au baccalauréat. Mais pour le célèbre écrivain, pas besoin d’un diplôme quand on a un tel talent. [Wikimedia]