Tourisme

Les huit lieux les plus colorés du monde

Le site momondo.fr, site de recherche de voyage international et comparateur de tarif publie un "top 8" des lieux du monde les plus... colorés. Un angle original pour inspirer de nouveaux voyages. Parmi ces lieux, Bo-Kaap, au Cap (Afrique du Sud), le quartier musulman de la grande métropole d'Afrique australe. Les maisons avaient été repeintes de couleurs vives après la fin de l'Apartheid. [DR / momondo.fr]
La Boca, le vieux quartier ouvrier de Buenos Aires (Argentine) abrite de nombreux chantiers navals, utilisés pour construire et peindre les habitations du secteur qui accueille de nombreux touristes. Le quartier est connu pour son club de foot : Boca Juniors. [DR / momondo.fr]
Le village médiéval de Manarola, qui appartient aux Cinque Terre de Ligurie (Italie) est une véritable mosaïque de couleurs vives qui ornent les constructions en terrasse qui se reflètent dans la Méditerranée. [DR / momondo.fr]
Les quartiers sinistres bâtis du temps du communisme à Tirana, la capitale de l'Albanie, ont gagné en joie de vivre depuis que le maire Edi Rama, a décidé de faire repeindre certains quartier en rose, jaune, vert ou violet. [DR / momondo.fr]
A Chefchaouen, dans les montagnes du Rif (Maroc), les murs du village sont orné d'un bleu lapis-lazuli unique au monde. Cette couleur est censée tenir éloignés les moustiques. Chefchaouen a été peuplé par de nombreux Juifs ayant fui les persécutions en Espagne. [DR / momondo.fr]
Le favela Santa Marta de Rio de Janeiro (Brésil), en dépit de la misère qui y règne, arbore des couleurs chatoyantes grâce au projet solidaire Favela Painting mené par le dua Haas&Hahn. [DR / momondo.fr]
La couleur rose de Jaipur (Inde) remonte à 1876, lorsque le maharaja local donna l'ordre à la population de peindre la ville ainsi à l'occasion de la visite du prince Albert. Depuis la tradition n'a pas cessé.