Ferguson

Nuit d'émeutes à Ferguson

Le grand jury du comté de Saint-Louis a rendu sa décision lundi 24 novembre dans la soirée : l'officier de police, Darren Wilson, qui avait tué de six balles le 9 août, Michael Brown, un jeune noir de 18 ans, ne sera pas poursuivi. [Cristina Fletes Boutte/McCulloch afp Cristina Fletes-Boutte/POOL VIA ST. LOUIS POST-DISPATCH/AFP]
Dans l'attente du verdict, de nombreux manifestants s'étaient rassemblés devant le bâtiment du tribunal de la ville de Ferguson, où a eu lieu le drame quatre mois plus tôt. [Twitter @FredericCarbonne]
Peu après l'annonce de la décision du jury, vers 2h du matin, des manifestants ont commencé à lancer des pierres et d'autres objets sur les forces de l'ordre, scandant "pas de justice, pas de paix !". [Twitter @PhilippeBonneville]
Les manifestants en colère ont brisé des bouteilles et ont secoué une voiture de police. Des commerces ont également été endommagés et pillés. Ici, la photo du propriétaire d'un magasin à Ferguson. [Twitter @PaulHampel]
Les policiers, protégés de casques à visière et de gilets pare-balle, ont tenté de disperser les manifestants en tirant des gaz lacrymogènes sur la foule. [Scott Olson/Getty Images North America/AFP]
Un magasin brûlant à Ferguson. A 2h30, une douzaine de bâtiments étaient en flammes, selon le rapport du chef de police du comté de Saint-Louis, Jon Belmar. [Twitter @PaulHampel]
Vers 3h du matin, le chef de la police du comté a rapporté que 29 personnes avaient été arrêtées. Il a déclaré avoir entendu 150 coups de feu. [Twitter @PaulHampel]
Alors que les violents affrontements se sont poursuivis dans la nuit, des renforts de police supplémentaires sont arrivés sur place. [Jewel Samad/AFP]
Des manifestants sur le Triboro Bridge, à New York. Des milliers d'Américains ont manifestés dans plusieurs villes à travers les États-Unis. A New York, Seattle, Chicago, Los Angeles ou encore Washington, des manifestants sont descendus dans les rues pour exprimer leur colère face à la décision de la justice, dénonçant par la même occasion le racisme aux États-Unis. [Twitter @Bipartisanism]