Cannes Séries 2018 : «La vérité sur l'affaire Harry Quebert» présentée en première mondiale

L'ex-ministre de la Culture Fleur Pellerin sera la présidente du Festival[Valery HACHE / AFP]

La première édition du Festival international Cannes Série aura lieu du 4 au 11 avril 2018. Quant à la Compétition Officielle, elle s'ouvrira le 7 avril avec la projection de la série «La vérité sur l'affaire Harry Quebert».

Adaptée du best-seller du même nom, écrit par Joël Dicker, «La vérité sur l'affaire Harry Quebert» raconte l'histoire de Harry Quebert, un auteur à succès qui se retrouve au coeur d'une affaire de meurtre lorsque le corps d'une jeune fille, disparue depuis plusieurs années, est retrouvé dans sa propriété. 

Elle a été réalisée par Jean-Jacques Annaud (Oscar du meilleur film en langue étrangère pour «La Victoire en Chantant»)

Le personnage éponyme est porté à l'écran par Patrick Dempsey, nommé aux Golden Globes et aux Emmy Awards («Grey's Anatomy, «Bridget Jones Baby»). A ses côtés, on retrouvera Ben Schnetzer»(«Snowden, «Pride») et la jeune actrice Kristine Froseth.

Produite par MGM Television, Eagle Pictures et Barbary Films «La vérité sur l'affaire Harry Quebert» sera composée de dix épisodes, à découvrir sur Epix (Etats-Unis) et TF1 (France) en 2018.

Quid de ce festival ?

Mi-octobre, la présidente du festival, qui n'est autre que l'ex-ministre de la Culture Fleur Pellerin, a annoncé que cette manifestation culturelle serait composée d'une compétition internationale au sein du Palais des festivals, mais aussi d'un forum professionnel et de la projection de diverses séries plus ou moins récentes. En parallèle, se tiendra le MipTV, marché mondial des programmes de télévision, qui rassemble plus de 10.000 adeptes chaque année.

Quant à la marraine de cette première édition, il s'agira de l'actrice danoise Sidse Babett Knudsen, connue pour ses rôles dans les séries «Borgen»et «Westworld», et au cinéma dans «La fille de Brest»et «l'Hermine».

«Elle incarne cette exigence artistique que nous recherchons dans la série destinée à un très large public. On espère qu'elle sera notre bonne fée», a confié à son sujet Fleur Pellerin, interrogée par Nice Matin.

Cette dernière a par ailleurs assuré que l'événement, au même titre que le Festival de Cinéma qui aura lieu un mois plus tard, aura un petit côté «glamour». Pour autant, exit le tapis rouge. «A Cannes, nous le sortons à de nombreuses occasions. Mais ce ne sera pas le cas pour Cannes Series, a confié à 20 minutes David Lisnard, maire de la Cité des festivals. Il sera d’une ou de plusieurs couleurs plus acidulées, qui correspondent davantage à la culture pop des séries.»

Du 7 au 11 avril, treize projections officielles (dix séries en compétition et trois hors compétition, dont «La vérité sur l'affaire Harry Quebert») seront présentées au public. Elles seront accessibles au grand public, via une billetterie gratuite.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles