Lio a chanté seins nus pour soutenir les Femen

L'engagement féministe de la chanteuse Lio remonte à de nombreuses années. [ROBERT FRANCOIS / AFP]

«Le printemps de la femme est arrivé». C'est pour fêter le dixième anniversaire des Femen, que la mouvance féministe s'est rassemblée ce jeudi 19 avril à la Bellevilloise, à Paris.

Outre ses membres implantés dans différents pays européens, le mouvement avait demandé à plusieurs personnalités françaises de les rejoindre sur scène. Et parmi elles, la chanteuse Lio.

L'interprète de «Banana Split» et des «Brunes comptent pas pour des prunes» n'a pas hésité à chanter ses titres les plus célèbres topless.

Un hommage aux activistes des Femen qui organisent des actions de sensibilisation à la cause des femmes les seins nus, avec des slogans peints sur le corps.

Ex-femme battue, l'engagement féministe de Lio remonte déjà à de nombreuses années.

Lors de la parution de son autobiographie «Pop model» en 2004, elle avait voulu «comprendre comment une petite fille qui voulait être indépendante et a été élevée dans un milieu féministe a pu devenir une femme soumise dans sa vie amoureuse», expliquait-elle au Parisien.

Dix ans d'actions musclées

Outre Lio, le chroniqueur de France Inter Guillaume Meurice, l'écrivaine Brigitte Fontaine, ou encore les militantes du Mouvement des libérations des femmes (MLF) sont également montés sur scène.

Depuis 2008 à Kiev, en Ukraine, -où est né le mouvement- les Femen fustigent l'oppression des femmes, qu'elle soit sexuelle, politique ou religieuse.

Dernier fait d'armes en mars dernier, lors des élections législatives en Italie. Une militante a surgi dans le bureau de vote de Silvio Berlusconi, avant d'exposer sa poitrine où était écrit «Berlusconi, sei scaduto» («Berlusconi, tu es périmé»).

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles