«L'homme qui tua Don Quichotte» sera bien projeté sur la Croisette

Le long-métrage réunit les acteurs Adam Driver et Jonathan Pryce [© Diego Lopez Calvin]

L’adaptation du classique de Cervantes par Terry Gilliam sera bien présentée le 19 mai, en clôture de la grand-messe du cinéma. C'est ce que le délégué général du festival a annoncé ce mercredi à la suite d'une décision de justice favorable.

Le Tribunal de grande instance de Paris a finalement donné raison à Terry Gilliam, dans le différend qui opposait l'ex-Monty Python au producteur Paul Branco.

«Ce n’est pas le film qu’on met à l’échafaud, c’est Gilliam», avait clamé Me Benjamin Sarfati, son avocat, pendant les jours précédant le verdict de la justice française. «Terry Gilliam refuse depuis le début de se mettre autour d'une table pour négocier», avait déclaré, de son côté, Me Claire Hocquet, l'avocate d'Alfama Films Production de Paul Branco qui avait acheté les droits du film en 2016.

Après plus de 20 ans de tribulations, le long-métrage qui compte Adam Driver et Jonathan Pryce au casting, devait été projeté le 19 mai en clôture du Festival de Cannes. Mais, cette décision n’avait pas du tout plu à Paul Branco qui s’opposait à la diffusion. Terry Gilliam avait déjà essuyé trois défaites concernant les droits de cette production maudite qui, en 2000, avait notamment dû être abandonnée en raison des problèmes de santé de son acteur principal, Jean Rochefort, et de pluies torrentielles.

Après différents désaccords artistiques et financiers lors de la préproduction, le Britannique avait résilié son contrat avec le Portugais, préférant collaborer avec la société espagnole Tornasol et Amazon, qui faisaient initialement partie de la structure de coproduction constituée par Alfama Films. Ensemble, ils avaient réalisé «L'homme qui tua Don Quichotte» entre mars et juin 2017 pour 17 millions d'euros.

En mai 2017, la justice française s'était prononcée en première instance en faveur de Paul Branco, reconnaissant ses droits sur le film, tout en rejetant la demande du producteur de stopper le tournage en cours. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles