Quelle est l'origine du terme «sommelier» ?

Un terme qui provient du patois provençal du Moyen Age. [©Nick White / Mood Board / Rex Features ]

Dans certains restaurants, le sommelier tient un rôle de premier plan, en sélectionnant les vins et en conseillant les clients. 

Mais le terme, apparu au XIVe siècle, a une origine moins prestigieuse. Il vient en effet du mot provençal «saumalier», qui était le conducteur d’un troupeau de bêtes de somme.

Au Moyen Age, le terme, déformé en sommelier, désignait l’officier qui gérait le convoi d’animaux chargé de transporter les bagages – vaisselle, linge, mobilier – de la cour, lorsque le roi voyageait. Cet intendant devait également s’assurer de l’acheminement des provisions, et donc des boissons. 

A partir du XVIIe siècle, sa mission s’est recentrée sur la gestion du vin, et de plus en plus de nobles ont recruté un sommelier personnel. En revanche, il ne faisait pas le service, une tâche réservée à l’échanson. Si ce dernier métier a fini par disparaître, celui de sommelier, lui, a perduré. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles