Pourquoi dit-on «se mettre sur son 31» ?

C'est au XIXe siècle que les dandys ont repris cette expression. C'est au XIXe siècle que les dandys ont repris cette expression.[© Antonin THUILLIER / AFP]

Contrairement aux idées reçues, l’expression «se mettre sur son 31» n’a aucun lien avec le réveillon du nouvel an.

Elle trouve son origine dans le nom d’un tissu luxueux, appelé «trentain», qui était en vogue entre les XIIe et XVIe siècles.

La trame de cette étoffe, composée de trente fois cent fils, demandait une connaissance technique et une rigueur accrue dans le tissage, ce qui en faisait un produit très onéreux.

Ainsi, seules les classes sociales les plus aisées pouvaient se permettre d’acheter des vêtements confectionnés de la sorte.

Particulièrement attachés à leur apparence, ce sont finalement les dandys qui, au XIXe siècle, ont repris ce nom – en le déformant en l’expression «trente et un» – pour désigner non pas les habits fabriqués avec du trentain, mais toutes les tenues portées lors des grandes occasions.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles