D'où vient l'expression «avoir un violon d’Ingres» ?

Dans la bibliothèque de l'Institut de France. Dans la bibliothèque de l'Institut de France.[JOEL ROBINE / AFP]

Quand une personne a une passion à laquelle elle s’adonne en dehors de sa profession, on dit parfois qu’elle «a un violon d’Ingres». Une expression dont l’origine remonte au XIXe et à Jean-Auguste-Dominique Ingres (1780-1867).

A l’époque, ce peintre et sculpteur avait acquis une grande renommée dans le courant néoclassique, notamment pour ses portraits d’un très grand réalisme, dont plusieurs sont notamment conservés au musée du Louvre.

Mais c’est également pour son hobby qu’Ingres est resté dans les mémoires. Grand amateur de musique, il jouait du violon, si bien qu’il est même entré à l’orchestre du Capitole de Toulouse. 

Un talent reconnu par ses pairs qui a ainsi inspiré l’expression «avoir un violon d’Ingres». Avec le temps, la locution est sortie du domaine artistique et a été généralisée à tous les types de loisirs dans le langage courant.

À suivre aussi

Bon à savoir D'où vient l'expression «faire des jérémiades» ?
Bon à savoir D'où vient l'expression «monter au créneau» ?
turf Prix d'Amérique : d'où vient l'expression être un «crack» ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles