Barclays : ouverture d'une enquête pénale

Affichette caricaturant Bob Diamond, directeur général démissionnaire de Barclays, sur la mallette d'un manifestant protestant contre les manipulations bancaires, le 4 juillet 2012 à Londres[AFP]

L'office britannique de lutte contre la délinquance financière (SFO) s'est déclaré compétent vendredi pour ouvrir une enquête pénale dans l'affaire de manipulations de taux interbancaires, qui vient de pousser trois hauts dirigeants de la banque Barclays à démissionner.

"David Green, directeur du SFO, a formellement décidé aujourd'hui (vendredi) d'accepter de lancer une enquête dans l'affaire du Libor", a annoncé le SFO, dans un communiqué très succinct.

À suivre aussi

Cybersécurité Les cyberattaques visant les mobiles ont triplé en 2019
Banque Les frais de dépassement de découvert coûtent cher aux Français, selon une étude
57% des Français sont en dépassement de leur limite autorisée au moins une fois par an.
argent 21% des Français dépassent leur limite de découvert tous les mois

Ailleurs sur le web

Derniers articles