Barclays : ouverture d'une enquête pénale

Affichette caricaturant Bob Diamond, directeur général démissionnaire de Barclays, sur la mallette d'un manifestant protestant contre les manipulations bancaires, le 4 juillet 2012 à Londres[AFP]

L'office britannique de lutte contre la délinquance financière (SFO) s'est déclaré compétent vendredi pour ouvrir une enquête pénale dans l'affaire de manipulations de taux interbancaires, qui vient de pousser trois hauts dirigeants de la banque Barclays à démissionner.

"David Green, directeur du SFO, a formellement décidé aujourd'hui (vendredi) d'accepter de lancer une enquête dans l'affaire du Libor", a annoncé le SFO, dans un communiqué très succinct.

Vous aimerez aussi

Étude Les Français toujours très attachés à l'argent liquide
Australie Australie : une erreur sur les billets de 50 dollars imprimée 46 millions de fois
La Société Générale a confirmé la suppression de 1.600 postes, dont environ 750 en France.
Banque La Société Générale confirme la suppression de 1.600 postes, dont environ 750 en France

Ailleurs sur le web

Derniers articles