Barclays : ouverture d'une enquête pénale

Affichette caricaturant Bob Diamond, directeur général démissionnaire de Barclays, sur la mallette d'un manifestant protestant contre les manipulations bancaires, le 4 juillet 2012 à Londres[AFP]

L'office britannique de lutte contre la délinquance financière (SFO) s'est déclaré compétent vendredi pour ouvrir une enquête pénale dans l'affaire de manipulations de taux interbancaires, qui vient de pousser trois hauts dirigeants de la banque Barclays à démissionner.

"David Green, directeur du SFO, a formellement décidé aujourd'hui (vendredi) d'accepter de lancer une enquête dans l'affaire du Libor", a annoncé le SFO, dans un communiqué très succinct.

Vous aimerez aussi

Banque Les ménages aux budget serré épaulés par les banques
Epargne Comment utiliser son épargne pour investir dans les entreprises ?
José Adolfo Quisocala Condori
Histoire du jour A 13 ans, il dirige sa propre banque

Ailleurs sur le web

Derniers articles