Macron veut privilégier l'autocar

Le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron. [ERIC PIERMONT / AFP] Le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron. [ERIC PIERMONT / AFP]

Le ministre de l'Economie a annoncé ce mercredi 15 octobre des mesures en faveur du développement de ce moyen de transport.

 

Lorsque le TGV et l’avion sont trop chers, il reste toujours l'autocar. Une solution que le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, compte développer en France, grâce à son projet de loi pour l’activité, présenté en partie lors du Conseil des ministres.

Actuellement, l’autocar n’est que très peu utilisé dans l’Hexagone. La faute à une règlementation contraignante, qui oblige les entreprises qui voudraient ouvrir une ligne à faire la moitié de leur chiffre d’affaires à l’étranger. L’écrasante majorité des liaisons sont donc internationales, ou assurées par les collectivités locales.

Bercy a promis que l’offre serait désormais "rendue libre" sur tout le territoire.  

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles