Christophe de Margerie, PDG de Total, tué dans un accident d'avion

Christophe de Margerie [DOMINIQUE FAGET / AFP]

Le président-directeur général de Total Christophe de Margerie, 63 ans, est mort dans un accident d'avion dans la nuit de lundi à mardi sur un aéroport de Vnoukovo proche de Moscou. Quatre personnes sont décédées dans le drame.

 

"Le groupe Total confirme avec une grande émotion et une profonde tristesse que son président­directeur général Christophe de Margerie est décédé cette nuit peu après 22h (heure de Paris) dans un accident d'avion, à l'aéroport de Vnoukovo de Moscou, à la suite d'une collision avec un engin de déneigement", a­ t­-il indiqué dans un communiqué.

Le groupe pétrolier a précisé à l'AFP que "tous les occupants de l'avion ont trouvé la mort, dont les trois membres d'équipage et Christophe de Margerie", mais pas le conducteur de l'engin de déneigement. Il avait précédemment indiqué que cinq personnes étaient décédées dans l'accident, dont le conducteur de l'engin.

 

Hommage aux victimes

"Les premières pensées de la direction et des employés du groupe Total vont à l'épouse, aux enfants et aux proches de Christophe de Margerie ainsi qu'aux familles des quatre autres victimes", a ajouté Total. Le groupe pétrolier n'a pas précisé les circonstances de l'accident. Selon les premiers éléments d'enquête, on apprend toutefois que le conducteur de la déneigeuse était ivre au moment de la collision.

Des médias russes avaient affirmé, plus tôt dans la soirée, que M. de Margerie et trois membres d'équipage de nationalité française étaient décédés dans l'accident d'un avion privé, citant des sources aéroportuaires et policières. Total n'était pas en mesure de confirmer leur nationalité, indiquant seulement que la compagnie aérienne est française.

 

Grand patron

Dans un communiqué, le ministère des Situations d'urgence avait précisé qu'un jet Falcon­ 50 s'était écrasé à l'aéroport de Vnoukovo à 23H58 (19H58 GMT) lundi, apparemment au décollage, sans donner l'identité des victimes.

Dans une des premières réactions au décès de M. de Margerie, le secrétaire général intérimaire de l'UMP, Luc Chatel, a rendu hommage à "un grand patron qui faisait rayonner Total", sur son compte Twitter.

 

 

Réactions

François Hollande a également réagi en affirmant dans un communiqué que Margerie "défendait avec talent l'excellence et la réussite de la technologie française à l'étranger". "Il avait de grandes ambitions pour le groupe Total" qu'il "avait hissé au rang des toutes premières entreprises mondiales"

Le Premier ministre Manuel Valls a de son côté affirmé que "la France perd un dirigeant d'entreprise hors du commun qui a su transformer Total pour en faire un géant mondial", ainsi qu'"un grand capitaine d'industrie et un patriote" a-t-il déclaré dans un communiqué. Il a par ailleurs ajouté qu'il perdait personnellement "un ami"

Sur Twitter, l'ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin (UMP) a quant à lui salué "un homme profond" et exprimé sa "chagrin".

 

 

Christophe de Margerie, surnommé "Big Moustache" en raison de ses épaisses bacchantes, était devenu directeur général de Total en 2007 puis PDG en 2010, après toute une carrière au sein du géant pétrolier. 

 

Stratégie

Sous son égide, Total avait accéléré ces dernières années ses investissements dans l'exploration, pour remplir des objectifs ambitieux de croissance de sa production de pétrole, tout en menant d'importantes cessions d'activités. Le groupe avait amorcé une marche arrière en septembre dernier.

La Russie est un pays important dans la stratégie du groupe, qui ambitionne d'en faire sa principale zone de production d'hydrocarbures à l'horizon 2020.

 

Total en France

Parallèlement, Total n'avait pas hésité à restructurer ses activités en France, avec la fermeture de sa raffinerie de Dunkerque en 2010, puis la réorganisation de son site pétrochimique de Carling en Moselle annoncée l'an dernier.

Marié, M. de Margerie était père de trois enfants.

 

À suivre aussi

Musique L'interprète de «Oh! mon bateau» Eric Morena est mort à l'âge de 68 ans
Le sportif a traversé les époques, des années 1960 au XXIe siècle, en gardant une popularité intacte sans avoir jamais porté le maillot jaune.
Cyclisme Raymond Poulidor est décédé
Malgré l'intervention des secours, l'adolescente est décédée.
Faits divers Une adolescente retrouvée morte la tête coincée dans un conteneur à vêtements

Ailleurs sur le web

Derniers articles