Matignon met les ministères au régime sec

Le Premier ministre, Manuel Valls. [KENZO TRIBOUILLARD / AFP]

Manuel Valls souhaite que ses ministres réalisent 2,8 milliards d'euros d'économies supplémentaires en 2016.

 

Matignon serre la vis. Selon Les Echos, les lettres de cadrage auraient été envoyées ce week-end par Manuel Valls à ses ministres afin d’exiger un effort supplémentaire pour 2016.

Le Premier ministre leur aurait ainsi réclamé de baisser leur masse salariale de 1% et de réduire leurs autres dépenses de 3%. Soit, au total, une économie de 2,8 milliards d’euros en plus de celles déjà votées dans la dernière loi de programmation des finances publiques.

Seules exceptions, les ministères "prioritaires", à l’instar de l’Education national, la Justice, l’Intérieur et, pour la première fois, la Culture. Les ministères des Affaires sociales et de l’Emploi, quant à eux, devront baisser leurs dépenses hors masse salariale de 1% seulement.

Enfin, les arbitrages pour la Défense ne seront faits qu’après la tenue mercredi d’un Conseil de défense. Un rendez-vous crucial alors que les coupes budgétaires importantes que ce ministère a connues semblent peu compatibles avec les nouvelles priorités affichées au lendemain des attentats de janvier. 

Vous aimerez aussi

Plan pauvreté : Les réactions des politiques
Politique Plan pauvreté : Les réactions des politiques
Transports Les grandes lignes du «plan vélo» connues
Politique Plan pauvreté : les principales mesures présentées par Emmanuel Macron

Ailleurs sur le web

Derniers articles