Mistral : la France et la Russie ont trouvé un accord

La France et la Russie ont trouvé un accord sur la non-livraison des Mistral. [JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP]

Dans un communiqué diffusé ce mercredi 5 août, l'Elysée annonce que la France et la Russie sont parvenus à un accord sur la non-livraison des navires Mistral. 

 

François Hollande et Vladimir Poutine se sont entretenus par téléphone dans l'après-midi et ont convenu de "mettre un terme au contrat signé en 2011 qui prévoyait la livraison de deux bâtiments de projection et de commandement (BPC) de type Mistral".

Selon le communiqué de l'Elysée, cet accord prévoit que la Russie sera "exclusivement et intégralement remboursée des sommes avancées au titre du contrat". Les équipements russes qui avaient déjà été installés sur les navires seront également restitués. En outre, la France "aura la pleine propriété et a libre disposition des deux bâtiments". 

 

"Le dossier est clos"

Le président François Hollande et son homolgue russe "se sont félicités du climat de partenariat amical et ouvert qui a marqué les négociations", indique l'Elysée, soulignant que "le dossier est clos".

Le premier des deux Mistral, le Vladivostok, devait être initialement remis à Moscou à la mi-novembre 2014, tandis que le second, le Sébastopol, devait théoriquement être livré à la Russie à l'automne 2015.

À suivre aussi

Un entraînement quotidien pour l’équipage du Mistral
Armée française Un entraînement quotidien pour l’équipage du Mistral
Un hôpital au cœur du Mistral
Armée française Un hôpital au cœur du Mistral
Le Mistral, le bâtiment le plus féminisé de la Marine
Armée française Le Mistral, le bâtiment le plus féminisé de la Marine

Ailleurs sur le web

Derniers articles