L'inflation en légère hausse sur un an

Les prix à la consommation ont enregistré une légère baisse en juillet. [SOPHIE LAUTIER / AFP / ARCHIVES]

Les prix à la consommation ont à nouveau baissé en France au mois de juillet, de 0,4% par rapport à juin, mais ont enregistré une légère hausse de 0,2% sur un an, a annoncé l'Insee ce jeudi 13 août.

 

Hors tabac, les prix à la consommation ont baissé en juillet de 0,3% sur un mois et augmenté de 0,1% sur un an, a précisé l'Institut national de la statistique et des études économiques dans un communiqué. L'indicateur d'inflation sous-jacente, expurgé des tarifs publics et des produits les plus volatils, est en hausse de 0,1% en juillet après s'être stabilisé en juin. Sur un an, cet indicateur croît de 0,7% (après 0,6% en mai et en juin).

La baisse mensuelle des prix s'explique, selon l'Insee, par les soldes d'une part et par une nouvelle baisse des prix de l'énergie d'autre part. "Ces baisses sont en partie compensées par la hausse, également saisonnière, des prix de certains services au moment des vacances d'été", a précisé l'Institut. Les prix à la consommation avaient déjà baissé en juin (-0,1%) par rapport à mai mais dans une moindre mesure. Sur un an, ils avaient déjà augmenté de 0,3% par rapport au mois de juin 2014.

 

Recul des produits pétroliers

Dans le détail, en raison des soldes d'été, les prix des produits manufacturés ont fléchi de 3,1% en juillet (-0,9% sur un an), avec un fort recul des prix de l'habillement et des chaussures (-14,4%, -1,6% sur un an). Dans une moindre mesure, des baisses de prix ont été observées dans la maroquinerie et les articles de voyage (-4,7%, +1,7% sur un an), les articles de ménage en textile (-4%, -0,5% sur un an), les meubles (-3,9%, -0,1% sur un an), les équipements audiovisuels, photographiques et informatiques (-0,7%, -3,4% sur un an), et les appareils ménagers (-1,7%, -1,1% sur un an).

Les prix de l'énergie se sont à nouveau repliés en juillet (-1,2% après -0,5% en juin, -4% sur un an) "en raison essentiellement du recul des prix des produits pétroliers (-1,8% après -0,8% en juin, -9,2% sur un an)", a expliqué l'Insee. Les prix des carburants ont baissé de 1,5% (-8% sur un an) et ceux des combustibles liquides de 4% (-16,2% sur un an). Les prix du gaz de ville sont aussi en recul (-1,6%, -2,1% sur un an) et les tarifs de l'électricité stables (+4,3% sur un an).

 

Baisse saisonnière pour les produits frais

En juillet, en outre, les prix de l'alimentation ont diminué de 0,5% par rapport à juin (+0,4% sur un an) "sous l'effet de la baisse saisonnière des prix des produits frais", selon l'Insee, notamment les fruits et légumes. Hors produits frais, les prix de l'alimentation sont stables pour le quatrième mois consécutif, en repli de 0,2% sur un an. Les prix du lait, des fromages et des oeufs (-2,1%), de même que ceux des aliments préparés pour enfants et des produits diététiques restent en net recul sur un an (-7,2%). Les prix des viandes se redressent légèrement (+0,5% sur un an après +0,3% en juin).

Enfin, comme chaque année, les prix des services augmentent en juillet (+1,2% sur un mois, +1,4% sur un an), en particulier les services d'hôtellerie, cafés et restaurants (+2,2%, +1,4% sur un an) et le transport aérien de voyageurs (+19,8%, +3,1% sur un an).

Vous aimerez aussi

Venezuela : des files d'attente interminables de seniors qui attendent leur pension
Pauvreté Venezuela : des files d'attente interminables de seniors qui attendent leur pension
L'inflation a accéléré en 2017, s'établissant en moyenne à 1% après avoir été de 0,2% en 2016 [JOEL SAGET / AFP/Archives]
Économie L'inflation a accéléré en 2017
Iran La contestation prend de l'ampleur en Iran

Ailleurs sur le web

Derniers articles