Air France annonce près d’un millier de suppressions d’emplois en 2016

Le PDG d'Air France-KLM, Alexandre de Juniac Le PDG d'Air France-KLM, Alexandre de Juniac [Eric Piermont / AFP/Archives]

Air France va supprimer près d'un millier d'emplois en 2016, a annoncé dimanche 18 octobre le PDG de la compagnie aérienne, Alexandre de Juniac. 

Il s'agit de la première partie, désormais non-négociable, du plan de restructuration du groupe, a expliqué le patron au Grand Jury Le Figaro-LCI-RTL. Seule la seconde partie de ce plan, qui doit prendre effet en 2017, pourra éventuellement être allégée. Au total, 2 900 emplois sont menacés. Mais selon Alexandre de Juniac, les suppressions seront "très limitées" l'an prochain, avec "moins d'un tiers du total". Il s'agira principalement de départs volontaires. 

"Tout le monde a envie de négocier et d'aboutir" 

"Les événements du 5 octobre ont bouleversé beaucoup de gens (...) et on mis l'accent sur la nécessité de négocier. Tout le monde a envie de négocier et d'aboutir", a-t-il souligné. Lors du dernier comité central d'entreprise, plusieurs centaines de salariés avaient en effet fait irruption dans la salle de réunion. Le directeur des ressources humaines du groupe et son collègue du long-courrier s'étaient retrouvés torses nus, chemises déchirées et escaladant un grillage pour échapper aux manifestants

"Ça n'est pas le vrai visage d'Air France", a insisté Alexandre de Juniac. "C'est destructeur, ce qu'on a vu. Cela a porté atteinte terriblement non seulement à l'image d'Air France mais à l'image de la France. Que le monde entier assimile Air France à ces images, c'est quelque chose d'inimaginable", a-t-il déploré. 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles