Japon: les critères de sécurité nucléaire jugés conformes

L'Agence internationale de l'énergie atomique a estimé mardi que les critères de sécurité de l'Agence japonaise pour la sécurité nucléaire et industrielle (NISA) pour ses centrales nucléaires sont conformes aux standards de l'AIEA, selon un rapport d'une mission de l'agence onusienne au Japon.[AFP/Archives]

L'Agence internationale de l'énergie atomique a estimé mardi que les critères de sécurité de l'Agence japonaise pour la sécurité nucléaire et industrielle (NISA) pour ses centrales nucléaires sont conformes aux standards de l'AIEA, selon un rapport d'une mission de l'agence onusienne au Japon.

Une mission de l'AIEA s'est déroulée du 21 au 31 janvier au Japon, sur demande du gouvernement japonais, pour réexaminer le programme japonais d'évaluation de la sécurité de ses centrales nucléaires. Un rapport préliminaire avait été publié le 31 janvier.

"Le rapport de la mission apporte des informations complémentaires sur le travail de l'équipe et arrive à la conclusion que les instructions de la NISA pour ses centrales nucléaires et son programme d'examen de la sécurité des centrales sont en général conformes aux standards de l'AIEA", a expliqué James Lyons, directeur à l'AIEA de la sûreté des installations nucléaires et chef de l'équipe envoyée au Japon.

La mission de l'AIEA a tenu des réunions à Tokyo avec des représentants officiels de la NISA et de l'Organisation japonaise pour la sécurité de l'énergie nucléaire, ainsi que de la compagnie électrique Kansaï (KEPCO). L'équipe de l'agence onusienne a également pu visiter la centrale nucléaire de Ohi, exploitée par KEPCO.

Dans son rapport, l'équipe de l'AIEA a "souligné des bonnes pratiques, mais aussi proposé des améliorations qui pourraient renforcer l'efficacité du processus d'examen concernant la sûreté des installations".

Vous aimerez aussi

La compagnie avait lancé cette initiative pour répondre à la demande de travailleurs et visiteurs du site accidenté, devenu un lieu de renommée mondiale.
controverse Japon : Tepco suspend la vente de souvenirs de la centrale de Fukushima
Une photo obtenue de la présidence iranienne le 22 juillet 2018 montre le président iranien Hassan Rohani (D) participant à une rencontre avec les responsables des Affaires étrangères dont le ministre Mohammad Javad Zarif à Téhéran [- / Iranian Presidency/AFP/Archives]
Iran Rohani juge «insensé» des négociations à l'ombre des sanctions américaines
Le président Donald Trump embarque dans son Air Force One à Morristown dans le New Jersey, le 4 août 2018 [MANDEL NGAN / AFP]
Etats-Unis Iran : Trump se dit «ouvert» à un nouvel accord nucléaire

Ailleurs sur le web

Derniers articles