Une catastrophe écologique massive dissimulée par le Danemark ?

La fuite s'est produite dans le port de Fredericia[Ajepbah / Wikicommons]

La presse danoise a révélé vendredi qu’une catastrophe écologique d’ampleur aurait été dissimulée par le gouvernement du pays pendant trois semaines.

Le 3 février dernier, le port de Fredericia (Est) était en proie à la fumée et aux flammes, ce qui avait conduit à l’évacuation des résidents des lieux. Selon Metroxpress, il ne s’agissait pas simplement d’un banal incendie mais d’un incident de plus grande ampleur.

A lire aussi : Polluée par des agents de l'environnement, la rivière devient orange

Ce serait ainsi plusieurs milliers de tonnes de produits chimiques qui auraient été relâchées dans la baie. Et si une partie a pu être récupérée, une quantité plus importante flotte toujours dans les eaux danoises.

Cette fuite serait due à l’effondrement d’un silo contenant du liquide fertilisant, et qui s’est écoulé à grande vitesse dans le port. Dans sa chute, il aurait endommagé un autre silo, répandant son contenu (de l’huile de palme), qui s’est de son côté enflammé.

«Je ne me souviens pas d’avoir entendu parler d’un événement où autant de matériaux dangereux ont été relâchés en une seule fois. Nous risquons l’épuisement de l’oxygène dans cette zone, ce qui tuera les poissons», a indiqué Lisbet Ogstrup, consultant au Danmarks Naturfredningsforening, organisme qui s’occupe de la conservation de la nature dans le pays.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles