Les forêts épargnées en Tasmanie

Les forêts de Tasmanie (Australie) sont classées au patrimoine mondial de l’humanité depuis 1982. Les forêts de Tasmanie (Australie) sont classées au patrimoine mondial de l’humanité depuis 1982.[© ARDEA/MARY EVANS/SIPA]

Tony Abbott n’a pas été entendu. Les autorités australiennes se sont engagés, ce dimanche, à ne pas exploiter les forêts de Tasmanie (Australie), classées au patrimoine mondial de l’humanité depuis 1982 et qui représentent l’une des dernières étendues de forêt humide tempérée dans le monde.

Cette décision fait suite aux recommandations d’un rapport récemment transmis à l’Unesco par l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) et le Conseil international des monuments et des sites (Icomos) après une visite sur l’île en novembre dernier.

«Nous confirmons que nous acceptons les recommandations de la mission d'observation selon lesquelles les essences forestières ne doivent pas être exploitées dans les zones classées au patrimoine mondial», a déclaré dans un communiqué le ministre de l'Environnement de Tasmanie, Matthew Groom.

En 2014, l’ancien Premier Ministre conservateur australien Tony Abbott, qui considérait que le pays comptait trop de forêts protégées, avait demandé le déclassement des dizaines de milliers d’hectares -sur une surface totale de 1,4 millions d’hectares- pour permettre aux entreprises de la filière bois de les exploiter. Sans succès.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles