Ligue 2 : la justice donne raison à Luzenac

Les supporteurs du Luzenac Ariège Pyrénées lors d'un match amical contre Toulouse, le 12 juillet 2014, à Mazere dans le sud de la France. [Rémy Gabalda / AFP] Les supporteurs du Luzenac Ariège Pyrénées lors d'un match amical contre Toulouse, le 12 juillet 2014, à Mazere dans le sud de la France. [Rémy Gabalda / AFP]

Le tribunal administratif de Toulouse a donné raison vendredi au club ariégeois de Luzenac face aux instances dirigeantes du football professionnel, mais la montée en Ligue 2 n'est pas encore acquise, a-t-on appris auprès du club.

 

"On a gagné au tribunal", a affirmé une source au sein du club. Mais "nous ne sommes pas réintégrés en Ligue 2. Nous allons être auditionnés de nouveau, certainement sous 8 jours par la DNCG", la Direction nationale du contrôle de gestion de la Ligue de football professionnel (LFP), a-t-on ajouté de même source.

Le Luzenac Ariège Pyrénées (LAP) devra encore attendre avant d'être éventuellement réintégré en Ligue 2 et manquera donc la première journée du championnat ce vendredi soir.

Le tribunal administratif n'était pas joignable dans l'immédiat pour confirmer cette information.

Deuxième de National derrière Orléans la saison passée, Luzenac, petit village de 650 habitants niché sur les rives de l'Ariège, avait gagné sa place en L2 sur le terrain.

Mais la DNCG de la Ligue a rejeté son dossier d'accession à deux reprises, le 5 juin et le 3 juillet, pour des raisons financières.

Le Comité national olympique et sportif français (CNOSF) s'est ensuite rangé à l'avis des instances dirigeantes du football la semaine dernière en rendant un avis défavorable à la montée de Luzenac.

Le club, dirigé par le champion du monde 1998 Fabien Barthez et présidé par le promoteur immobilier Jérôme Ducros, s'est finalement tourné vers la justice administrative, arguant que ses comptes étaient équilibrés.

L'audience au tribunal administratif de Toulouse s'est tenue mercredi. Joueurs arborant fièrement les couleurs du club, supporteurs ou salariés du club, plus d'une centaine de personnes avaient fait le déplacement.

A la suite de sa décision de fermer les portes de la L2 à Luzenac, la LFP a repêché Châteauroux. Si Luzenac était finalement réintégré, le championnat de Ligue 2 serait donc joué par 21 clubs.

Vous aimerez aussi

Des enfants et leurs parents originaires d'Amérique du Sud dans un centre d'accueil pour migrants du Texas, le 22 juin 2018.
Etats-Unis Immigration : un bébé d'un an tout seul devant le juge
L'ex-président de France Télécom, Didier Lombard, le 26 février 2011 à Paris [FRANCOIS GUILLOT / AFP]
Justice Suicides à France Telecom : l'entreprise et l'ex-PDG renvoyés devant le tribunal
Justice Viols : en appel, l'accusé avoue pour cinq victimes rencontrées sur internet

Ailleurs sur le web

Derniers articles