Racisme : une enquête ouverte contre Tavecchio

Le président de la Fédération italienne de football Carlo Tavecchio, le 18 août 2014 à Rome [Alberto Pizzoli / AFP] Le président de la Fédération italienne de football Carlo Tavecchio, le 18 août 2014 à Rome [Alberto Pizzoli / AFP]

Une enquête disciplinaire pour propos racistes présumés du président de la Fédération de football italienne Carlo Tavecchio a été ouverte par l'UEFA, a indiqué mercredi l'Union européenne de foot.

 

Tavecchio avait déclaré, le 25 juillet, lors d'une réunion publique: "Opti Poba est arrivé ici et avant il mangeait des bananes, aujourd'hui il joue titulaire à la Lazio de Rome". Ces propos, semblant viser le milieu de terrain français de la Juventus de Turin Paul Pogba, avaient créé une vive polémique en Italie.

Ces dernières années, l'UEFA mène une politique de tolérance zéro pour combattre toute forme de discrimination et racisme dans le foot.

Elu le 11 août à la tête de la Fédération italienne (FIGC), Tavecchio assurait ce lundi "avoir la conscience tranquille" après avoir été attaqué pour ces propos pendant la campagne électorale.

 

''trois enfants adoptés''

"J'ai adopté trois enfants en Afrique, j'y possède également une coopérative de culture de tomates et j'ai fait construire deux hôpitaux là-bas", avait-il ainsi rappelé, en clôture de son premier conseil fédéral à Rome.

Dans l'espoir d'éteindre la polémique autour de cette déclaration, Tavecchio avait confié avoir reçu "des lettres de soutien en provenance d'Afrique rédigées par des médecins, des religieux mais aussi des gens de la société civile."

 

Vous aimerez aussi

Football Coupe du monde : des présentateurs suspendus après un geste raciste envers les Coréens
Etats-Unis Un des dirigeants de Netflix viré pour avoir utilisé une insulte raciste
Coupe du monde « Il devrait prendre du Banania » : un commentateur de Nigeria-Islande accusé de racisme

Ailleurs sur le web

Derniers articles