Brandao suspendu 6 mois

Brandao (d) aux prises avec Thiago Motta lors de PSG-Bastia, le 16 août 2014 à Paris [Thomas Samson / AFP]

La Ligue de Football Professionnel (LFP) a sanctionné jeudi soir l’attaquant de Bastia Brandao coupable d’avoir asséné un coup de tête au milieu du PSG Thiago Motta, le 16 août dernier.

 

Réunie jeudi soir, la commission de discipline de la LFP n’a exprimé aucune clémence à l’égard de Brandao. Déjà suspendu à titre conservatoire depuis le 21 août, l’attaquant brésilien de Bastia a vu sa suspension prolongée jusqu’au 21 février inclus. Soit une période de 6 mois durant laquelle Brandao ne pourra pas jouer.

 "Ce que la commission a retenu, c'est la violence du geste, a déclaré M. Deneux. Ce qui est apparu déterminant c'est qu'il a été commis après-match, 25 minutes après la sortie du joueur, sans compter l'image désastreuse pour le football professionnel que ce geste engendre", a expliqué Sébastien Deneux le président de la commission de la discipline de la LFP.

Le 16 août dernier, Brandao avait assené un coup de tête à Thiago Motta, joueur du PSG, à l’issue de la rencontre PSG-Bastia qui s’était conclue par une victoire du club parisien 2 buts à 0.

La scène qui s’était déroulée dans les couloirs du Parc des Princes, avait pu être filmé par une caméra de vidéosurveillance du stade.

Par ailleurs, Brandao devra également répondre de ses actes devant le Tribunal correctionnel. Il encourt une condamnation à de la prison ou à une amende ainsi qu'une interdiction de stade.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles