Le Paris SG enchaîne face à Bordeaux

David Luiz et le PSG ont reçu Bordeaux, samedi, lors de la 11e journée de Ligue 1.[KENZO TRIBOUILLARD / AFP]

Le Paris SG a remporté son deuxième match consécutif en Ligue 1, une première cette saison, en battant Bordeaux 3-0 grâce à deux penalties de Lucas et un but de Lavezzi, samedi lors de la 10e journée.

 

Avec la victoire de mardi en Ligue des Champions à Nicosie (1-0), Paris en est même à trois succès d'affilée toutes compétitions confondues.

Si le club de la capitale est encore loin de son meilleur niveau supposé, cette série fait naître l'idée d'une montée en régime et donne encore plus de relief au match de dimanche entre Lyon et l'OM.

Car le PSG est provisoirement revenu à quatre longueurs du leader marseillais, qui sera son prochain visiteur le 9 novembre au Parc des Princes.

Bordeaux de son côté rentre dans le rang avec un point seulement lors des trois derniers matches.

Paris était nettement plus fort samedi, mais il s'est fait des frayeurs tout de même car il se passe toujours quelque chose en ce moment entre le PSG et les arbitres. 

Après trois rouges et un penalty en six minutes vendredi dernier contre Lens, ce sont cette fois deux exclusions et deux penalties qui ont animé l'après-midi de samedi au Parc.

Mais autant les décisions de M. Rainville avaient beaucoup fait parler, autant celles de M. Chapron samedi ne prêtent pas vraiment à discussion.

Il a d'abord exclu Van der Wiel pour un tacle par derrière sur la cheville de Khazri (28). Mais les Bordelais n'ont pas profité longtemps de leur avantage numérique puisque Poko était ensuite renvoyé aux vestiaires pour une intervention à hauteur du genou de Verratti (37).

 

 Lavezzi signe son retour

L'Italien était encore protagoniste du dernier coup de théâtre de la première période avec un penalty obtenu face au jeune Yambéré. Lucas transformait (45) et Paris était donc devant à la pause alors que l'expulsion de Van der Wiel aurait pu le mettre en danger.

Cet avantage n'était d'ailleurs pas scandaleux au vu des occasions obtenues malgré les absences conjuguées des deux buteurs attitrés, Ibrahimovic et Cavani.

Verratti par deux fois (24, 43) dont une à 50 centimètres du but, et Aurier (44), bien entré après le rouge de Van der Wiel, ont ainsi inquiété Carrasso.

David Luiz de son côté avait profité de l'absence d'Ibrahimovic pour s'offrir le droit de tirer un coup franc. Le Brésilien l'a envoyé sur le poteau gauche de Carrasso, ce qui est déjà un meilleur bilan que celui du Suédois cette saison dans l'exercice.

Le PSG faisait ensuite rapidement le break en deuxième période avec un deuxième penalty, obtenu et transformé par Lucas pour son cinquième but de la saison.

En fin de match, alors que Paris contrôlait tranquillement, Lavezzi a réussi son retour dans l'effectif parisien en inscrivant le 3e but sur une volée du gauche après un excellent travail de Matuidi (81).

Au bout du compte, Paris a donc géré sans trop de difficulté la double absence de Cavani et Ibrahimovic.

Tout a été chamboulé par le carton rouge, qui a obligé le malheureux Bahebeck à laisser rapidement sa place, mais Blanc avait initialement opté pour un système sans véritable avant-centre, Pastore occupant l'axe, quelque part entre N.10 et N.9.

Parmi les bonnes nouvelles du jour, le technicien parisien a donc enregistré le retour de Lavezzi après un mois d'absence, qui lui offre plus d'options offensives pendant l'interminable convalescence d'Ibrahimovic.

Il aura également vu un Thiago Silva en progrès après sa reprise hésitante mardi à Nicosie. Matuidi et Verratti, très bons, ont eux aussi envoyé des signaux encourageants.

Finalement, le seul point noir de la soirée, outre l'expulsion de Van der Wiel, est l'avertissement reçu par Motta, qui manquera le choc contre l'OM.

À suivre aussi

Football La Ligue 1 en direct : vainqueur à Monaco (3-4), l'OM enchaine une troisième victoire
Football PSG : Anne Hidalgo félicite Neymar pour son but
L'attaquant du PSG Neymar lors de la victoire 1-0 à domicile sur Strasbourg le 14 septembre 2019 [Martin BUREAU / AFP]
Football Ligue 1 : Neymar propulse Paris seul en tête, Rennes cale et Nice craque

Ailleurs sur le web

Derniers articles