Des bandes horizontales sur le prochain maillot du Barça ?

Le maillot du Barça, bandes verticales.[Dani Pozo/AFP]

Le FC Barcelone pourrait troquer les bandes verticales de son maillot pour des bandes horizontales l'année prochaine. Une révolution qui fait jaser.

 

"Mes que un club". Plus qu'un club. Telle est la devise du FC Barcelone, célèbre équipe de football. Et depuis plus de 100 ans, le Barça affiche ses couleurs, le bleu marine et le grenat en bandes verticales sur son maillot. Mais le quotidien sportif espagnol Sport annonce que la tunique de la saison 2015-2016 pourrait se parer de bandes horizontales. Les puristes crient au scandale.

Larges ou fines, les bandes verticales du maillot du Barça rendent l'identification du club catalan évidente. Le bleu et le grenat seraient, à l'origine, apparues à la création du club en 1899 pour rappeler les couleurs du FC Bâle, le club de cœur du fondateur du club catalan Joan Gamper. Depuis la création du Barça, les bandes, parfois deux, parfois douze, ont toujours été imprimées dans le sens de la hauteur sur la tunique catalane.

Premier choc en 2007, où le maillot du Barça n'est plus immaculé. Pour la première fois apparaît un sponsor, l'Unicef. Un sponsor un peu particulier puisque le club verse 7 millions d'euros sur cinq ans à l'agence de l'Onu. Mais en 2011, c'est la fin du sponsoring caritatif avec l'arrivée d'une publicité pour une fondation du Qatar. Cette décision de Barcelone de "vendre" son espace publicitaire sur son maillot avait déjà, à l'époque, suscité une vive émotion chez les supporters.

 

Alors, passer à des bandes horizontales, est-ce une hérésie ?

Le Barça ne serait pas le premier club à s'offrir quelques libertés sur son maillot. L'Inter Milan avait, avant le club catalan, changé le sens des rayures de son maillot marine et noir. Par ailleurs, les enjeux commerciaux autour de la vente de maillots obligent les clubs à proposer une nouvelle tunique chaque saison. Ou plutôt d'en proposer deux, voire trois. Le maillot domicile, habituellement immuable (ou quasiment), le maillot extérieur, d'une autre couleur, et un maillot "third", pour les rencontres européennes par exemple, qui laisse libre cours à la créativité des designers des équipementiers.

 

Des maillots "third" parfois étranges

L'OM avait proposé un maillot "en jean", Naples une tenue camouflage, tout comme Bastia. Des choix extrêmes, qui ne laissent aucune chance à l'identification en un clin d'oeil de son équipe préférée. S'il est désormais accepté de voir le Real Madrid jouer en rose fluo, la Juventus Turin en vert fluo, Manchester City en violet, le Milan AC en jaune et vert ou encore le Brésil en noir, pour le Barça, club historique et "détenu" par ses supporters, les socios, toucher au maillot domicile, s'apparente à un crime de lèse-majesté.

 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles