Matches truqués : Nîmes ne sera pas rétrogradé

Le Nîmes Olympique jouera en Ligue 2 la saison prochaine. [[PASCAL GUYOT / AFP]]

La commission supérieure d'appel de la FFF a annulé mercredi la rétrogradation de Nîmes en National. Huit points seront  tout de même retirés au club la saison prochaine.

 

Une décision qui va chambouler la dernière journée de championnat de Ligue 2 vendredi, puisque Valenciennes (16e), Ajaccio (17e) et Orléans (18e) devront désormais lutter pour éviter l'ultime ticket pour la descente en National et ne pas accompagner Châteauroux et Arles-Avignon, déjà condamnés.

La Fédération française de football a également déjugé la commission de discipline de la Ligue de football professionnel au sujet des sanctions infligées à plusieurs protagonistes de ce scandale en première instance.

 

Des suspensions individuelles réduites

La FFF a réduit les suspensions de Franck Toutoundjian, soupçonné d'avoir servi d'intermédiaire (6 mois dont 3 avec sursis au lieu de 2 ans ferme), et de Mohamed Regragui, coach mental de Nîmes au moment des faits (6 mois dont 3 avec sursis au lieu de 1 an dont 6 mois avec sursis).

Les dossiers de Serge Kasparian, actionnaire principal de Nîmes à l'époque et condamné à dix ans d'interdiction de licence, et de Michel Moulin, également accusé d'être intervenu comme intermédiaire et interdit de toute fonction officielle et de licence pour un an, ont été transmis au Comité exécutif de la FFF

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles