Sextape : Benzema dénonce un "acharnement"

L’international tricolore est mis en examen pour complicité dans le chantage à la sextape exercé sur Mathieu Valbuena.[Capture d'écran TF1]

Karim Benzema, mis en examen dans l'affaire du chantage à la sextape exercé sur Mathieu Valbuena, a dénoncé mercredi sur TF1 un "acharnement" lors de sa première prise de parole sur cette affaire.

"C'est de l'acharnement. On m'accuse, on me traîne dans la boue comme si j'étais un criminel, ce sont des choses horribles", a déclaré l'attaquant de l'équipe de France et du Real Madrid dans ce qui constitue sa première déclaration à la télévision sur l'affaire.

Karim Benzema veut encore croire que Mathieu Valbuena et lui pourront à nouveau jouer ensemble en équipe de France. "Je ne joue pas avec les caméras, je joue pas un jeu, moi. J'espère que ça va bien se terminer, qu'on va tous être bien, que ce soit Mathieu, moi, mon ami (Karim Zenati, écroué dans cette affaire, ndlr.). Qu'on retourne tous en équipe de France pour gagner cet Euro" a aussi confié l'international.

Vous aimerez aussi

Football «Je n’ai aucune excuse à faire» : Benzema revient sur l’affaire de la sextape
Justice Sextape : Benzema obtient gain de cause
Mathieu Valbuena et Karim Benzema, sous le maillot des Bleus avant un match amical contre la Jamaïque, le 8 juin 2014 [PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives]
Justice Sextape de Valbuena : la défense de Benzema conteste l'enquête

Ailleurs sur le web

Derniers articles