Le père de Marko Grujic confisque son passeport pour qu'il ne signe pas à Liverpool

Outre Liverpool, l’Udinese, Stuttgart, Anderlecht et le PSG ont manifesté leur intérêt pour s’attacher les services de Marko Grujic.[Paul Greenwood / BPI / Icon Sport ]

Alors que son club de l'Etoile Rouge de Belgrade fait le forcing pour le transférer à Liverpool, Marko Grujic pourrait bien rester en Serbie. En cause, le père du joueur bien décidé à voir son fils rester jouer dans le championnat serbe.

Goran Grujic a donc opté pour une méthode radicale et a tout bonnement confisqué le passeport de l’attaquant star de l’Etoile Rouge de Belgrade, âgé de 19 ans. «Son passeport est avec moi et je vous dit que Marko n’ira nulle part. Je sais que mon fils a les qualités pour venir jouer en Angleterre, mais ce n’est pas le championnat qu’il lui faut maintenant», a-t-il tranché dans une interview parue dans Blic, un journal serbe.

Et ce ne sont pas les méthodes employées pour convaincre son fils de rejoindre les rangs de Liverpool contre 7 millions d'euros qui feront changer d’avis Grujic père. «Les dirigeants de l’Etoile Rouge de Belgrade l’appellent dix fois par jour pour le convaincre de signer. Même dans le vestiaire, Marko est sous pression.», explique-t-il. Si l’Etoile Rouge de Belgrade fait des pieds et des mains pour que Marko Grujic s’engage avec les Reds, c’est parce que le club est confronté à d’importantes difficultés financières. « Il n’y a plus d’argent dans les caisses du club(…). Certains joueurs sont persuadés que le versement de leurs salaires dépend de son transfert.», affirme Goran Grujic.

Champion du monde des moins de 20 ans avec la sélection nationale, Marko Grujic figure sur les tablettes de plusieurs clubs européens. Outre Liverpool, l’Udinese, Stuttgart, Anderlecht et le PSG ont manifesté leur intérêt pour s’attacher ses services.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles