Ligue 1 : il y aura bien trois relégations/promotions

La LFP souhaitait faire annuler une décision de la Fédération (FFF).[AFP]

Le Conseil d'Etat a maintenu le principe des trois relégations et promotions entre Ligue 1 et Ligue 2 en rejetant mercredi la requête de la Ligue de football professionnel.

La LFP souhaitait en effet faire annuler une décision de la Fédération française de football qui avait retoqué sa réforme portant à deux le nombre de clubs descendant et montant entre les deux premières divisions françaises. En août dernier, le Conseil d'Etat s'était déjà prononcé en faveur d'un statu quo pour le système de montées et descentes entre la Ligue 1 et la Ligue 2. Il prend ainsi parti pour la FFF dans le conflit qui l'oppose depuis mai dernier à la Ligue.

"Le Conseil d'État a jugé que la FFF avait pu légalement considérer que ce double motif caractérisait une atteinte aux intérêts généraux de la discipline dont elle a la charge. Il en a déduit qu'en réformant la décision de la LFP, en ce qu'elle modifiait les règles applicables dès la fin de la saison 2015/2016, la FFF n'avait pas agi illégalement", peut-on lire sur le communiqué. Le 21 mai dernier, le conseil d'administration de la LFP avait voté une loi pour faire passer de trois à deux le nombre de montées et de descentes entre la L1 et la L2.

Il s'agit d'une petite victoire pour Noël Le Graët, président de la FFF, dans la "guerre" qui l'oppose à Frédéric Thiriez, son homologue de la LFP. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles