Les jeux de grattage rénovés pour gagner un nouveau public

Dans la famille "Illiko", je voudrais un "Banco", un "Cash", un "Millionnaire" ... : à partir de jeudi, les millions de Français qui misent chaque semaine quelques euros aux jeux de grattage, se verront proposer une gamme de jeux rénovée.[AFP/Archives]

Dans la famille "Illiko", je voudrais un "Banco", un "Cash", un "Millionnaire" ... : à partir de jeudi, les millions de Français qui misent chaque semaine quelques euros aux jeux de grattage, se verront proposer une gamme de jeux rénovée.

La Française des Jeux (FDJ) mettra en vente jeudi 35 millions de tickets de jeux de grattage (Banco, Astro, Vegas, Cash, Millionnaire ...) qui porteront tous - en plus de leur nom traditionnel - un nom de famille commun ("Illiko") sur un bandeau mauve.

La fabrication de ces nouveaux tickets a débuté dans le plus grand secret en juin 2011 à Montréal dans le cadre d'un "projet ambitieux" entamé en 2009, dit-on à la FDJ. Il vise à "donner un nouvel élan grand public" à la gamme de grattage et, confie-t-on à la FDJ, à gagner un million de nouveaux joueurs.

La FDJ dénombre pourtant déjà 23 millions de joueurs à ses jeux de grattage, qui misent chacun en moyenne quatre euros par semaine. En 2011, ces joueurs ont acheté 1,9 milliard de tickets pour cinq milliards d'euros, représentant 44 % des ventes totales de la FDJ. Une progression de 17 % par rapport à 2010 et de 50 % en trois ans.

Née en 1989 avec le "Cash 100.000 francs", la gamme actuelle compte une vingtaine de jeux, dont le prix unitaire va de un euro (Banco) à dix euros (Millionnaire). Lancé en 2009, le nouveau "Cash" (5 euros) a déjà fait 175 gagnants à 500.000 euros chacun, devenant en 2011 le 4e jeu de la FDJ, derrière le Loto et Euro Millions.

En baptisant sa gamme de jeux grattage "Illiko", la FDJ ne se cache pas d'imiter la très puissante loterie italienne Lottomatica, première loterie au monde, devant la Française des Jeux. En 2006, Lottomatica était passée devant la FDJ après avoir baptisé sa gamme de jeux avec la devise très latine "Gratta et Vinci".

Après avoir baptisé sa gamme de grattage "Illiko", la FDJ va lancer de nouveaux jeux de grattage à un et deux euros avec des fréquences de gains plus élevées. La FDJ veut poursuivre dans la même veine que le jeu "Poils à gratter" (2 euros), né le 16 janvier et qui s'est déjà vendu en trois mois à 78 millions d'exemplaires.

Ainsi, les 35.000 points de vente de la FDJ proposeront en avril un nouveau jeu, "12 mois Extra" (2 euros), qui offrira une fréquence de gain d'une chance sur trois et la possibilité de remporter un gain de 100, 200 ou 500 euros par mois pendant un an.

De même au mois de juin, l'inusable "Banco" sera relooké. Mis en vente à 2 euros, avec une fréquence de gain d'une chance sur 3,89, il offrira un gain maximum de 10.000 euros. Sans compter "JO 2010", un jeu éphémère, lancé début mai, et "Jules Ces'or" fin juin.

En 2011, la FDJ (jeux de loterie et de grattage, paris sportifs), dont le capital est détenu à 72 % par l'Etat, a enregistré un chiffre d'affaires de 11,4 milliards d'euros pour 27 millions de joueurs dans ses 35.000 points de vente dans 12.000 communes et sur internet.

Vous aimerez aussi

argent Hautes-Pyrénées : la Française des jeux recherche le vainqueur d'un million d'euros
Un escape game au jardin des Tuileries
Jeux Un escape game au jardin des Tuileries
Des Jeux militaires en Russie
compétition Des Jeux militaires en Russie

Ailleurs sur le web

Derniers articles