La France fait campagne pour le naturisme sur le web

Un homme et une femme nus se baignent dans la mer, en août 2003 dans le sud-ouest de la France[AFP/Archives]

Atout France, l'organe de promotion touristique de la France, chapeaute une campagne web destinée à mieux faire connaître aux clientèles européennes la face la moins cachée de la destination France: ses nombreux centres naturistes.

Sur un site web intitulé www.naturisteparnature.fr, qui agrège l'offre de divers centres, un test permet notamment aux internautes de "savoir si le naturisme correspond à leur personnalité".

En fonction de leurs réponses, les internautes "se verront proposer des sites qui correspondent à leurs desiderata, qu'ils voyagent en couple, entre amis ou en famille avec des enfants", explique le communiqué de lancement de la campagne publié lundi.

Un jeu-concours, ouvert à partir du 1er juillet, permettra aussi de gagner des séjours offerts dans des centres naturistes.

La France se présente comme le pays numéro un européen du naturisme, dont la définition est "une manière de vivre en harmonie avec la nature, caractérisée par la pratique de la nudité en commun, ayant pour but de favoriser le respect de soi-même, le respect des autres et de l'environnement".

Le premier centre français avait été ouvert après la guerre sur le littoral du Médoc, au nord-ouest de Bordeaux.

Aujourd'hui, la France du naturisme compte 83 centres d'hôtellerie de plein air essentiellement, mais aussi 30 campings associatifs, 25 gîtes et deux ports (Cap d'Agde et Port-Leucate).

Plus de la moitié des adeptes du naturisme séjournent en camping.

A eux seuls, les 83 centres naturistes génèrent plus de 5 millions de nuitées par an, 3.000 emplois directs et indirects et 250 millions d'euros de chiffre d'affaires, selon la Fédération française du naturisme (FFN).

Ces sites sont fréquentés par des Français, mais aussi tout particulièrement par les Allemands et les ressortissants du Benelux. Les touristes britanniques, suisses, italiens et espagnols figurent aussi parmi les clientèles habituelles.

Depuis l'an dernier, la clientèle rajeunit, selon une étude menée sur un panel représentatif de la diversité de l'offre française dans ce secteur.

À suivre aussi

Le tourisme de masse met en péril l'écosystème de la plage.
Tourisme L'une des plus belles plages du Monde va devenir payante
Des secouristes sur la place Saint-Marc inondée, le 12 novembre 2019 à Venise [Marco Bertorello / AFP]
Italie Venise touchée par une «acqua alta» historique
Le tourisme du Mur du Berlin
Allemagne Le tourisme du Mur du Berlin

Ailleurs sur le web

Derniers articles