Guyane: les autorités ont pris le contrôle de la zone d'orpaillage clandestin

Une photo prise en juin 2004 par la Gendarmerie nationale en Guyane montre le village d'orpailleurs illégaux du site de Dorlin[Gendarmerie nationale/EAFP]

Les autorités ont pris mercredi le contrôle de la zone d'orpaillage clandestin de Dorlin en Guyane, où deux militaires avaient été tués il y a deux semaines lors d'un accrochage avec des orpailleurs illégaux, a annoncé la préfecture de Guyane dans un communiqué.

"Le site de Dorlin (commune de Maripasoula, sud ouest) a fait l'objet aujourd'hui d'une opération de sécurisation réussie", menée "conjointement par la gendarmerie et par les forces armées en Guyane (FAG)", indique le préfet.

À suivre aussi

Seine-Saint-Denis Saint-Ouen : les policiers de la CSI 93 visés par une troisième enquête
L'homme a asséné plusieurs coups de poing à la victime.
Agression Le père de Laeticia Hallyday sera jugé en septembre pour violences
Violences Permanence LREM saccagée : Castaner parle d'«attentat» et condamne des «brutes»

Ailleurs sur le web

Derniers articles