Amiens : les renforts maintenus

Forces de sécurité à Amiens Les forces de police dans les quartiers nord d'Amiens. [PHILIPPE HUGUEN / AFP]

Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls a annoncé mercredi que "les importants renforts engagés à Amiens resteront affectés au cours des prochains jours et nuits, afin de garantir le complet retour à la normale".

Dans un communiqué, le ministre remercie les forces de police et de gendarmerie "pour leur engagement et leur vigilance durant la nuit dernière, qui ont contribué à ramener le calme dans les quartiers nord".

Manuel Valls assure l'ensemble des habitants de sa "volonté de les protéger et de leur garantir leur tranquillité. Tout, dit-il, sera mis en œuvre pour faire respecter l'ordre républicain et éviter que de telles violences ne se reproduisent". "Les importants renforts engagés resteront donc affectés au cours des prochains jours et nuits, afin de garantir le complet retour à la normale".

"Au-delà, précise M. Valls, dès la rentrée, les quartiers Nord de la ville feront l'objet d'une stratégie de sécurité renouvelée en tant que zone de sécurité prioritaire". "L'objectif est d'inscrire dans la durée une action de sécurité fidélisée, équilibrée et partenariale, aussi bien préventive au service de la population que particulièrement ferme vis-à-vis des fauteurs de troubles qui déstabilisent régulièrement ces quartiers", conclut le ministre.

Cent policiers avaient été envoyés mardi soir en renfort, en plus des 150 présents la veille, en réaction aux affrontements qui ont fait 16 blessés parmi les forces de l'ordre et causé d'importants dégâts matériels.

 

Lire aussi

Violences à Amiens : les dégâts en images

Manuel Valls : "Je ne suis pas venu pour qu'on passe le kärcher"

 

Vous aimerez aussi

Les atteintes physiques à l'encontre des agents de la RATP ont augmenté de 24% en 2017, tandis que les violences aux voyageurs ont connu une hausse de 20%, selon un rapport interne auquel l'AFP a eu accès samedi [JOEL SAGET / AFP/Archives]
Transports en commun RATP : augmentation des violences contre les agents et les voyageurs en 2017
Drogue Mexique : 166 cadavres découverts dans une fosse commune
"Les criminels étrangers, dehors!", peut-on lire sur une pancarte dans une manifestation à Chemnitz le 27 août 2018, après la mort d'un Allemand tué dans une "dispute entre des personnes de différentes nationalités" selon la police [Odd ANDERSEN / AFP]
Allemagne Chemnitz : la police allemande soupçonnée de collusion avec l'extrême droite

Ailleurs sur le web

Derniers articles