Le pire défaut d'un voisin de bureau ? Sentir trop fort

Image d'illustration. Image d'illustration.[AFP]

Quel est le pire défaut que peut avoir un voisin de bureau ? Sentir trop fort, répondent les six cents employés interrogés dans le cadre d’un sondage TNS-Sofrès sur la vie au bureau, rendu public jeudi.

Le collègue qui ne se lave pas assez ou devrait changer plus souvent de vêtements est donc le pire cauchemar des salariés, cité par un tiers (32 %) d’entre eux. Un problème d’odeur dans l’open-space qui précède de peu les plaintes récurrentes : le collègue geignard arrive en seconde position (29 %) de ce classement des défauts au bureau.

Suivent ensuite le voisin qui parle trop (11 %) ou qui parle trop fort (9 %), notamment au téléphone. Au rayon énervement, également, le collègue de bureau insatiable sur les détails de sa vie privée (8 %), le roi de la blague potache convaincu d’être hilarant (4 %), ou encore celui qui rêve de faire ami-ami à tout prix (4 %).

Mais ce florilège de travers n’empêche pas les trois-quarts des salariés français de trouver qu’il règne une bonne ambiance au sein de leur entreprise.

Et aussi sur DirectMatin.fr :

Flatulences au bureau : son patron lui inflige un blâme

Les conditions de travail, cause principale de l'absentéisme

Trois-quarts des Français opposés à la suppression des CDI

À suivre aussi

Noël 2019 High-tech, bijoux, voyages... Ce que veulent les Français pour Noël
Drogue Les hommes qui fument du cannabis, plus fertiles que les autres ?
Etats-Unis Beyoncé lance une bourse d’étude pour les femmes

Ailleurs sur le web

Derniers articles