Une odeur "désagréable" au domicile des Benitez, selon la maîtresse de Francisco

Francisco Benitez. Francisco Benitez.[AFP]

Paris Match a publié dans son édition du 3 octobre une interview exclusive de Maria-Teresa, la maîtresse espagnole de Francisco Benitez. Entretenant une "amitié amoureuse" avec le légionnaire, leur dernière rencontre remonte au 19 juillet, soit 5 jours après la disparition d’Allison et de Marie-Josée. Elle déclare que ce jour-là une "odeur désagréable" flottait au domicile conjugal des Benitez à Perpignan.

 

Un nouvel élément vient troubler l’affaire dite des "disparues de Perpignan". Francisco Benitez, ce légionnaire espagnol de Perpignan, principal suspect dans la disparition de son épouse Marie-Josée et de sa fille Allison le 14 juillet dernier, entretenait une relation intime avec Maria-Teresa, une Espagnole de 39 ans, originaire de Barcelone. L'hebdomadaire Paris-Match a pu la rencontrer et a publié hier en exclusivité une interview de celle-ci. 

Leur dernière rencontre remonterait au 19 juillet dernier au domicile conjugal des Benitez, soit 5 jours après que Allison et Marie-Josée aient été portées disparues. Maria-Teresa déclare s’être étonnée du fait que Francisco Bénitez lui dise que sa femme et sa fille ne devaient pas revenir mais ne s’en est pas inquiétée outre mesure.

 

Une odeur "désagréable" au domicile des Bénitez

Maria-Teresa dépeint un appartement propre et en ordre. Une chose toutefois l’a intriguéeUne odeur, qu’elle décrit comme "désagréable", flottait dans l’air.

"Une simple odeur de poubelle" provenant de chez les voisins, lui aurait alors dit Francisco Benitez. Sans le savoir, Maria-Teresa est probablement la dernière personne de l’entourage du légionnaire, à l’avoir côtoyé intimement. 

Le 4 août, la veille de son suicide, Benitez téléphone à Maria Terésa. Elle le sent "à bout" et tente de le réconforter, mais se sent impuissante et  ignorante de ce qui le tracassait. 

À ce jour, Maria-Térésa ne croit toujours pas que Francisco Benitez, cet homme pourrait être "un monstre". Elle ne comprend pas comment il aurait pu tuer sa fille Allison qu'il adorait.

En 2004, une autre maîtresse de Francisco Bénitez, Simone de Oliveira Alves avait disparue dans des circonstances énigmatiques. Les enquêteurs ont également cherché à savoir si le légionnaire connaissait Sandra Martin, une jeune femme de 21 ans  retrouvée morte noyée dans des circonstances incertaines en 1999.

 

"Une amitié amoureuse"

C’est en avril dernier que Francisco Benitez aurait rencontré pour la première fois Maria-Teresa. Belle, blonde, athlétique, cette femme de 39 ans est mariée et mère de deux enfants. Vigile au consulat de France, c’est là qu’elle serait tombée sous le charme du légionnaire.

Elle définit à Paris-Match la relation qu’elle entretenait avec lui comme "une amitié amoureuse", ajoutant qu’ils « se voyaient peu mais se téléphonaient souvent ».

Depuis août, les enquêteurs ont décelé de l'ADN d'Allison dans le congélateur familial que Francisco Benitez a transporté dans sa caserne après les disparition et dans un lave-linge de la caserne. Des fouilles ont même été menées près d’une station d’épuration de Leucate dans l’Aude mais elles n'ont rien donné.

Francisco Benitez a été retrouvé pendu dans les sanitaires de sa caserne le 5 aout dernier. Selon plusieurs témoignages recoupés par le quotidien régional Midi Libre, son corps aurait en fait été retrouvé pendu et gisant en haut d'un mur donnant sur l'extérieur de la caserne de Perpignan, dans une mise en scène des plus macabres.

Francisco Benitez avait clamé son innocence dans une vidéo et dans une lettre qu'il avait laissées avant de mettre fin à ses jours.

 

Perpignan : Les premières fouilles menées

Les corps des deux disparues seraient près de Perpignan

Bénitez impliqué dans une quatrième disparition ?

L'étrange mise en scène du suicide de Bénitez

Le père retrouvé pendu a laissé une lettre

les ADN d'Allison et de Marie-Josée découverts dans un congélateur

 

À suivre aussi

L’homme avait soldé son compte et quitté son domicile sans avoir prévenu son bailleur ni même payé son loyer.
Faits divers Perpignan : il reçoit 177.000 euros sur son compte par erreur et disparaît avec l'argent
Le festival Live au Campo en plein cœur de Perpignan
Musique Le festival Live au Campo en plein cœur de Perpignan
AFP - Image d'illustration
Faits divers Perpignan : un enfant de 3 ans vit pendant six jours à côté du corps de sa mère

Ailleurs sur le web

Derniers articles