Le prix du café change selon la politesse du client

L'ardoise recommande la politesse. L'ardoise recommande la politesse.[Capture Twitter]

Un restaurant niçois a décidé de lutter contre l'impolitesse. Le prix du café varie ainsi en fonction de la manière dont le client s'adresse au garçon pour commander.

Un "Bonjour" et un "S'il vous plait" qui font une grosse différence. Le restaurant niçois La Petite Syrah a affiché sur une ardoise trois prix différents selon la manière dont le client le commandait. "Bonjour, un café, s'il vous plait" et le client paie son petit noir 1,40 €. En revanche, si le consommateur se contente d'un "Un café, s'il vous plait", la boisson lui sera facturée 4,25 €. Enfin, le malotru qui demandera juste "Un café" paiera 7 €.

La photo de l'ardoise, prise par un journaliste de Nice-Matin, a été postée sur Twitter lundi midi. En quelques heures, le message a été retwitté 700 fois. Christine Boutin, ancienne ministre de François Fillon, a trouvé cela "excellent". Mais que les moins polis se rassurent. Le café est forcément au même prix à La Petite Syrah.

Le patron du restaurant, Fabrice Pépino explique son geste : "Voilà trois ans que l'on met toute notre passion dans ce qu'on fait, qu'on essaie d'offrir une cuisine de qualité, de choisir des vins sympathiques… Et qu'est-ce qui fait le buzz ? Quelques mots griffonnés sur une ardoise. »

Fabrice Pépino reconnait avoir été inspiré pour son idée de facturation : « Ce n'est même pas de moi. Cette formule, je suis tombé dessus par hasard en surfant sur le Net. Ça m'a plu, je l'ai affichée dans le restaurant. En vrai, j'ai même envisagé de l'effacer, il y a quelques mois… »

 

Un train finit dans un café

610.000 dollars pour un café avec le patron d'Apple

À suivre aussi

Drame Intempéries à Nice : la septuagénaire disparue dans un glissement de terrain retrouvée morte
Faits divers Côte d'Azur : un groupe de visiteurs intoxiqué dans un musée à cause d'un space cake
Angel Di Maria sera l’un des atouts offensifs du PSG à Nice.
Football Ligue 1 : Entre blessures et calendrier, le PSG en danger à Nice ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles