Une baguette magique en tête du Concours Lépine

Jean-Louis Hecht pose à côté de son distributeur de baguettes. Jean-Louis Hecht pose à côté de son distributeur de baguettes.[Pierre Andrieu / AFP]

Avis aux amoureux de pain : un distributeur automatique de pain a remporté le Concours Lépine !

 

Un symbole français disponible à toute heure. Le célèbre Concours Lépine, grand-messe des inventeurs, a récompensé ce week-end à Foire de Paris un distributeur automatique à faire rêver les amoureux de bon pain chaud. 

Son principe : vendre 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 des baguettes cuites à la demande. Développé par Jean-Louis Hecht, un boulanger de Moselle, ce «Pani Vending» est doté d’une chambre froide capable d’accueillir jusqu’à 120 baguettes précuites. Ne reste donc plus au consommateur qu’à insérer une pièce de 1 euro, comme s’il  prenait une cannette de soda, pour achever la cuisson de son pain (10 secondes) et le récupérer. 

Commercialisée depuis 2012, cette machine a, selon son inventeur, trois objectifs : réduire les files d'attente à la boulangerie, aider les communes françaises sans boulanger, et enfin exporter plus facilement la «french baguette» à l’étranger. Une vingtaine d’exemplaires ont déjà été installés dans l’Hexagone avant que n’arrive, comme l’espère Jean-Louis Hecht, un véritable décollage commercial à l’échelle mondiale.

 

Un miroir pour le repassage    

Autre Géo Trouvetou mis en valeur, le niçois Raoul Parienti. Il grimpe à la seconde place grâce à son ingénieux système de repassage à vapeur intégré dans un miroir mural pivotant. Une idée que l’ancien professeur de mathématiques a eue après avoir pris sa planche à repasser sur la tête en ouvrant son placard. 

Plusieurs groupes hôteliers serait déjà intéressés par son invention, et le marché japonais, où l’espace manque au sein des habitations, pourrait rapidement lui tendre les bras. Et l’inventeur de positiver concernant l’économie nationale : «la France va très mal et l’innovation sera source de solutions pour que le pays aille mieux».

Le podium du Concours est complété par un stylo injecteur d’insuline dédié aux diabétiques, fruit du travail de plusieurs membres de l’École centrale d’électronique.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles